Nantes - Rongier dépité par la défaite à Nîmes

Commentaire(s)
Nantes - Rongier dépité par la défaite à Nîmes
Valentin Rongier, le milieu de terrain et capitaine du FC Nantes. NANTES RONGIER 17E JOURNéE L1

Tombés face à Rennes (0-1) dimanche après-midi, les Canaris de Nantes ont enchaîné un deuxième revers de rang sur la plus petite des marges en s'inclinant sur la pelouse du Nîmes Olympique (1-0, résumé), hier soir dans un match en retard de la 17ème journée de Ligue 1. Une défaite débriefée par Valentin Rongier, le milieu de terrain du FCN, en zone mixte.

"C'est une défaite, on prend zéro point. On savait à la mi-temps qu'il ne fallait pas prendre de but pour espérer encore quelque chose. L'expulsion de Kalifa Coulibaly (Ndlr, à la 45ème) est le tournant du match. On a été performant malgré du déchet technique jusqu'à son expulsion. On avait su se créer des situations intéressantes. À 11 contre 11, on aurait gagné ce match, on avait la maîtrise du jeu, le match en main", a-t-il confié, et de conclure : "On a dit qu'on n'avait pas de réussite à Rennes. On peut dire ce soir (Ndlr, hier soir) la même chose face à Nîmes, mais on a eu des opportunités. Au final c'est une défaite. Dans les vestiaires, Vahid (Halilhodzic) ne s'est pas exprimé. On était venu pour gagner."