Facebook Twitter Google+

Naples - Revirement de situation dans le dossier Maurizio Sarri

Maurizio Sarri a agacé De Laurentiis
Naples - Revirement de situation dans le dossier Maurizio Sarri

Dans le viseur de plusieurs clubs européens, dont Chelsea et Monaco, Maurizio Sarri, en fin de contrat dans un an, a visiblement trop fait patienter le président du Napoli, Aurelio De Laurentiis. De quoi précipiter la fin de l'aventure entre les Napolitains et leur entraîneur ?

"Les histoires d'amour finissent mal, en général..." À Naples, on aimerait bien faire mentir ce célèbre dicton. Depuis 3 ans, Maurizio Sarri vit un véritable conte de fée avec le club napolitain, avec qui il pratique un jeu léché et porté vers l'offensive. Cette saison, le technicien a d'ailleurs dépassé les 90 points glanés en Serie A sans pour autant devenir champion d'Italie, la faute à l'infatigable Juventus Turin. Courtisé par de nombreux clubs européens, et en fin de contrat dans un an maintenant, l'entraîneur habitué aux survêtements légèrement trop larges souhaite prendre du recul sur sa situation avant de trancher pour son avenir.

Mais face à lui, son Président, le sulfureux Aurelio De Laurentiis, ne veut pas l'entendre de cette oreille. Impatient, il s'est emporté hier soir en marge de la dernière rencontre de la saison. “Le temps pour Sarri est épuisé, on n'a pas eu de réponse (ils discutaient d'une prolongation ndlr.). Il faut qu’on aille de l’avant. Il n'a jamais voulu répondre s'il restait, il se référait toujours à son agent Pellegrini qui ne me donnait pas de réponse" explique-t-il. Des propos qui ont, logiquement, fait écho dans la salle de presse, où Sarri orchestrait sa dernière conférence de l'année.

"Dans la vie tout se finit et il vaut mieux finir quand les histoires sont belles..."

"La situation est compliquée, vous ne pouvez pas revenir en arrière et essayer à nouveau avec ce groupe parce que je ne sais pas si ils vont tous rester ensembles. Demain, je vais parler avec ma famille et nous allons évaluer ensemble ce qui est le plus "droit". Rester ? Je ne sais pas... si le club parvient à garder les joueurs qui ont des clauses et des offres de grands clubs dans le monde, je pense que je ne pourrais pas aller directement dans une autre équipe italienne" glisse-t-il dans des propos rapportés sur la Reppublica. Relancé sur les propos de son président, Sarri estime qu'il mérite bien "quelques jours de récupération"

"Ce que je veux faire ? Je veux dormir après dix mois de stress sans aucune pensée. Je veux parler à ma famille parce que ce sont des décisions qui les impliquent aussi. Si je reste ici, je veux avoir la perception qu'il est possible de continuer le travail. Pas la certitude, parce que personne ne peut nous la donner". Cependant, une phrase peut tout de même jeter le trouble sur une potentielle fin avec les Partenopei. "Ma seule perplexité est que dans la vie tout se finit et qu'il vaut mieux finir quand les histoires sont belles..." Malgré l'absence de titre, cette 2ème place, à seulement 4 points de la Juve, est véritablement un bel exploit réalisé par la bande de Marek Hamsik.

Mercato Napoli Sarri Mercato

Publié par ,

Napoli

Maurizio Sarri