à la une
Jeudi 2 Avril

Nice - Belhanda et Boudebouz... Rivère débrieffe la fin du mercato

Commentaire(s)
Nice - Belhanda et Boudebouz... Rivère débrieffe la fin du mercato
Rivère évoque sa fin de mercato NICE BOUDEBOUZ BELHANDA RIVèRE MERCATO

Lors du dernier jour du mercato, l'OGC Nice a tenté, tant bien que mal, de s'offrir un élément offensif supplémentaire. Ryad Boudebouz et Younès Belhanda ont, entre autre, été approchés et Jean-Pierre Rivère, le président de Nice, a fait un point sur les deux dossiers...

Au cours d'un long entretien sur France Bleu Azur, Jean-Pierre Rivère, le président de l'OGC Nice, a évoqué la fin du mercato de l'OGC Nice. Alors qu'il a enregistré pas mal d'arrivées, comme Danilo, Myziane Maolida, Christophe Hérelle ou encore Youcef Atal, le dirigeant se félicite, surtout, d'avoir conservé Mario Balotelli. Malgré tout, un dernier élément offensif n'aurait pas été de refus, comme en témoigne les derniers dossiers chauds du GYM comme Younès Belhanda et Ryad Boudebouz.

"Belhanda c’est 4 millions d’euros de salaire net par an, 700.000 euros par mois. On regarde avec son président s’il peut nous le prêter. Younes adore l’OGC Nice. On adore Younes. Il était prêt à baisser de moitié son salaire. Mais c’était 10 millions pour un transfert plus le salaire ! C’est impossible pour l’OGC Nice" se justifie le dirigeant.

Concernant Ryad Boudebouz, l'OGC Nice n'était pas loin de rafler la mise, mais c'est le club du joueur, le Bétis Séville, qui a posé problème : "Cela fait deux ans qu’on le suit. On essaye mais malheureusement son club n’a pas voulu le lâcher. C’était pour nous un complément. Dans notre tête, notre mercato s’arrête quand Mario décide de rester". Patrick Vieira n'a pas accueilli d'ultime renfort, mais l'OGC Nice a enfin lancé sa saison face à Lyon vendredi dernier, le jour de la fin du mercato. Un signe ?