Nice - Jim Ratcliffe justifie le choix Nice et dévoile ses ambitions

Commentaire(s)
Nice - Jim Ratcliffe justifie le choix Nice et dévoile ses ambitions
Jim Ratcliffe, le nouveau propriétaire de l'OGC Nice.

Ce jeudi matin, dans les bureaux monégasques de sa société INEOS, Jim Ratcliffe (66 ans) s'est longuement confié à nos confrères de Nice-Matin et de L'Equipe. La plus grande fortune du Royaume-Uni, qui a récemment mis la main sur l'OGC Nice, a livré ses ambitions pour le club azuréen.

Le 26 août dernier, l’OGC Nice est clairement passé dans une autre dimension. Après plusieurs - longs - mois de négociations, Jim Ratcliffe, plus grosse fortune du Royaume-Uni, a pris les commandes du club azuréen, moyennant un chèque de 100 millions d’euros. Un choix longuement réfléchi, comme l'a avoué l'homme d'affaires anglais. "On a évalué pas mal de clubs, en Premier League et d’autres championnats européens. Mon frère (Bob, ndlr) l’a déjà beaucoup évoqué. Nice a une grande histoire, de formidables supporters. C’est un endroit idéal pour attirer des joueurs et notamment des jeunes", a-t-il expliqué, et de poursuivre, convaincu du potentiel des Aiglons : "Nice, c’est l’endroit parfait pour attirer des jeunes, ce qui va être la base de notre philosophie. Il y a le nouveau stade, le centre d’entraînement est fantastique. La Ligue 1 est de grande qualité. Elle a produit parmi les meilleurs joueurs du monde. (...) En France, on a jugé qu’on payait le juste prix pour un club."

Ambitieux, Jim Ratcliffe ne se fixe pas de limite, sur le terrain tout du moins : "Il y a aussi l’opportunité de jouer la Ligue des Champions. En Angleterre, vous avez six clubs pour quatre places. En France c'est plus ouvert", a-t-il estimé. Si le Britannique a des rêves européens, qu'il ne cache donc pas, il ne compte pas dépenser à tout va pour parvenir à ses fins : "Jouer la Ligue des Champions, ce serait super pour Nice et on peut le faire intelligemment. Il ne s’agit pas de jeter de l’argent par les fenêtres. Acheter des joueurs cent millions, ce n’est pas très satisfaisant", a lâché Jim Ratcliffe, qui compte plus que jamais bâtir son projet autour des jeunes : "Oui c’est la philosophie du club, amener des super jeunes. Ça requiert de la patience, et c’est aussi enthousiasmant pour les supporters." Les supporters, justement, l'homme d'affaires a tenu à les rassurer, affirmant qu'il était là pour s'inscrire dans la durée : "Tant que je serai vivant ! Nous n’avons pas l’intention de revendre le club. Ineos ne revend pas souvent ses sociétés."