Nice - Le Marchand réfléchit à sa reconversion

Commentaire(s)
Nice - Le Marchand réfléchit à sa reconversion
Maxime Le Marchand (Nice) envisage de travailler dans un club après sa carrière OGC NICE LE MARCHAND

Maxime Le Marchand est devenu un élément indiscutable de la défense de Lucien Favre. Pourtant, arrivé à Nice en 2015, son éclosion a été tardive. Le Français a été gravement blessé au genou il y a un an et demi, l'occasion pour lui d'exploiter le temps nécessaire pour revenir au haut niveau. "Quand j'ai eu ma blessure au genou droit, j'avais envie de m'occuper pendant ma convalescence. Le cellule de reconversion de l'UNFP m'a proposé la formation DUGOS (diplôme universitaire de gestion des organisations sportives), ça m'a plu, j'ai découvert la face cachée des clubs : communication, ressources humaines, management, gestion, compta... Je suis en deuxième année, ça se passe bien, j'ai appris plein de trucs" a-t-il expliqué dans les colonnes de L'Equipe.

Le joueur explique être très curieux, s'intéressant à tous les sujets. "J'aime connaître ce qui m'entoure, mais j'ai mes habitudes de footballeur et je joue à la Play" commente-t-il. Mais le défenseur pense déjà à une reconversion après le football, peut-être à la tête de la direction technique nationale (DTN) ou dans l'organigramme d'un club. "Travailler dans un club, oui. Ce qu'il fait est passionnant, il a des objectifs, des responsabilités, il doit avancer, c'est ce que j'aimerais. Mais j'ai le temps, je veux jouer jusqu'à quarante ans, j'adore ce que je fais", réagit-il, plein d'optimisme.