Nice - Vieira peste contre l'arbitrage

Commentaire(s)
Nice - Vieira peste contre l'arbitrage
Patrick Vieira n'a pas apprécié l'arbitrage. 10E JOURNéE L1 VIDEOS FOOT

Alors qu'ils venaient de réduire l'écart face au PSG, les Niçois ont reçu deux cartons rouges coup sur coup vendredi soir en milieu de seconde période. Une double sanction incomprise dans les rangs du Gym et qui a provoqué la colère de Patrick Vieira.

Vendredi soir, Nice s'est lourdement incliné contre le PSG (1-4, analyse et notes) à domicile lors de la 10e journée de Ligue 1. Cette défaite niçoise a été marquée par la double expulsion de Cyprien et Hérelle sur la même action en milieu de seconde période, et ce alors que les Aiglons étaient dans une bonne passe. A l'issue du match, Patrick Vieira a exprimé toute sa colère. Selon lui, François Letexier, l'arbitre de ce match, a une dent contre le Gym. "Malheureusement, l'arbitre a gâché nos vingt dernières minutes. C'est incompréhensible. Quand on regarde l'historique de cet arbitre avec l'OGC Nice, ça devient pénible. On a besoin de comprendre. J'aimerais qu'il vienne et qu'il nous explique. Sincèrement, j'ai du mal à comprendre. J'ai l'impression qu'il y a un problème entre cet arbitre et l'OGC Nice. Ça ne peut pas continuer" a fulminé Vieira au micro de Canal + Sport.

S'il s'est entretenu après la rencontre avec l'arbitre, le coach niçois a déclaré qu'il ne comprenait toujours pas la décision de celui-ci. "Le second jaune à Cyprien ? Je n'ai toujours pas compris les explications de l'arbitre. Wylan (Cyprien) n'a pas insulté l'arbitre, n'a pas manqué de respect à l'arbitre, mettre un deuxième jaune, je trouve ça très sévère et injuste. C'est un demi geste d'humeur comme on en voit dans tous les matches. Le rouge pour Hérelle, je peux comprendre un peu plus" a déclaré le technicien français.

Concernant la prestation en elle-même de son équipe, il a reconnu que ses joueurs n'ont pas été à la hauteur du rendez-vous, trop timides face à une formation qualitativement meilleure, comme il l'a expliqué. "Sur le match, on a été trop spectateurs en première période, on a manqué d'engagement, de rythme, je pense qu'on les a un peu trop respecté. Mais on est tombé contre une équipe largement supérieure à la nôtre, ça allait très vite pour nous, mais cela n'enlève rien au talent qu'il y a dans notre équipe. On n'est pas encore le PSG" a expliqué l'ex-international français.