Nîmes - Bernard Blaquart désabusé par le pénalty oublié à Montpellier

Commentaire(s)
Nîmes - Bernard Blaquart désabusé par le pénalty oublié à Montpellier
Nîmes aurait dû bénéficier d'un pénalty. 7E JOURNéE L1

Nîmes s'est incliné dans le derby à Montpellier (1-0), mais peut légitimement s'estimer lésé par l'oubli d'un pénalty qui, semble-t-il, aurait dû être accordé pour une main d'Arnaud Souquet dans la surface montpelliéraine, alors que le score était encore vierge. "L'histoire des mains, pour l'instant, ne tourne pas en notre faveur", a réagi Bernard Blaquart en référence à des situations litigieuses contre Paris et Nice, plus tôt dans la saison. "Les joueurs ne comprennent pas, ils ne savent pas quand il y a main ou non. Il faut que quelqu'un vienne leur expliquer. Ça fait quatre situations en notre défaveur (depuis le début de saison, ndlr) et c'est beaucoup. Ça n'empêche pas qu'on a affiché certaines lacunes", a néanmoins reconnu l'entraîneur des Crocos.

"Bien sûr qu'il y a main", a-t-il poursuivi, persuadé par les images qu'il a visionnées après le match. "J'ai discuté avec l'arbitre (Benoît Bastien, ndlr), il n'y a pas de problème s'il estime qu'il n'y a pas pénalty. Mais la semaine prochaine, pour la même main, il faut qu'il n'y ait pas de pénalty. Aujourd'hui, on ne sait plus quoi dire aux joueurs."