Nîmes - Blaquart veut retrouver une unité collective

Commentaire(s)
Nîmes - Blaquart veut retrouver une unité collective
Blaquart affirme qu'il reste du travail au niveau collectif. 3E JOURNéE L1

Après deux défaites consécutives pour débuter la saison, le Nîmes Olympique a débloqué son compteur de points à Monaco ce dimanche (2-2, analyse et notes), lors de la 3ème journée de Ligue 1. Menés de deux buts à la pause, les Crocos ont profité de l'expulsion de Jermerson (56e) pour faire preuve de plus de mordant et revenir au score. Un tournant du match, comme l'a indiqué Bernard Blaquart. "Je ne sais pas si c'est un bon point de pris ou deux de perdus. Vu le scénario, on va dire que c'est un bon point. Pour les garçons, c'est bien. On sait qu'on sera prêts collectivement plus tard. Il ne faut donc pas qu'on soit trop loin (au classement). On aurait pu aussi l'emporter si on avait été efficaces en première mi-temps. En début de match, on a été un peu timides. Mais on n'a pas été loin de perdre en étant menés 3-0. Il y a deux tournants : la balle du 3-0 (Gelson Martins, 47e) et l'expulsion."

Alors qu'ils recevront Brest aux Costières pour leur dernier match avant la trêve international, l'entraîneur nîmois entend profiter des semaines à venir pour créer une unité collective au sein de son groupe, il est vrai, très chamboulé cet été avec de nombreux départs. "Au niveau de l'état d'esprit, je ne suis pas inquiet. Mais on a trop peu d'entraînements en commun. On a du retard dans notre préparation, comme Monaco. On a beaucoup de travail à faire sur le plan collectif, offensif et défensif. Cela va parfois très vite, avec des joueurs concernés et intelligents. On verra. Certains ont effectué seulement deux entraînements collectifs. En début de semaine, à l'entraînement il y avait si peu d'affinités qu'on se serait cru en juillet. Pour Monaco, c'est certainement un peu pareil. Jardim l'a dit. On ne sait jamais trop collectivement où on en est" a-t-il expliqué.