Nîmes - Les Nîmois gardent les pieds sur terre !


Nîmes a savouré
Nîmes - Les Nîmois gardent les pieds sur terre !

Le Nîmes Olympique s'est réveillé avec des étoiles pleins les yeux. Hier soir, aux Costières, les Crocos ont mordu l'Olympique de Marseille (3-1). Une deuxième victoire en autant de rencontres, et déjà un match référence face à un gros du championnat.

Le Gard a vibré hier soir lors de cette 2ème journée de championnat. Pour leur premier match aux Costières, et dans un stade plein à craquer, les Crocos ont soulevé une montagne, 25 ans après leur dernier match en Ligue 1. Emmenés par une attaque de feu -la meilleure du championnat-, les Rouge-et-Blanc se sont logiquement imposés 3-1 contre l'Olympique de Marseille. Et les Promus ont savouré leur coup de maître, comme ils l'ont expliqué en zone-mixte, sans pour autant s'enflammer.

"On a été très solides, et tant mieux pour nous. On doit régler deux trois petites choses mais voilà. Ça montre qu'on est prêt" sourit Paul Bernardoni. "Sur un petit nuage ? Je trouve que ce n'est pas une surprise, on l'a méritée cette victoire. On a travaillé pour et on a eu la chance de faire un gros match ce soir. Surtout contre une équipe comme Marseille, on n'avait pas le choix de faire un gros match. On a montré à beaucoup de gens qu'on était prêts, et que ce n'était pas une surprise qu'on soit là. On doit continuer comme ça. Dès la préparation, on était persuadé d'avoir le niveau L1. On est fiers, mais il faut continuer à Toulouse ce week-end".

Des Nîmois sûrs de leurs qualités

Un discours partagé par ses coéquipiers, à l'image d'Umut Bozok : "C'était un rêve de jouer un match comme ça aux Costières. On ne s'est pas laissé faire, c'était une grosse partie ce soir face à un gros de L1, voire d'Europe. On a montré de grosses qualités, mais avant tout de la générosité. C'est une victoire à la nîmoise, c'est notre identité, notre éducation dans ce club. C'est de bonne augure pour la suite, il faut enchainer, on est sur une bonne dynamique" lâche le meilleur buteur de L2 édition 2017-2018. "Il va falloir tout de suite remettre les pieds sur terre ! Si on se surprend ? Oui et non. Si on m'avait dit il y a quelques mois qu'on battrait l'OM 3-1, je ne l'aurai pas cru. Maintenant il faut se mettre dans la tête qu'on est une bonne équipe de Ligue 1. On est en confiance, il faut profiter de ces moments-là. La 2ème place ? On va essayer de la garder le plus longtemps possible (sourire)."

Auteur de l'ouverture du score au terme d'un joli rush, le Gabonais Denis Bouanga est déjà prêt à rechausser les crampons pour affronter Toulouse la semaine prochaine. S'il a savouré sur le moment, il veut tout de suite passer à autre chose afin de continuer d'avancer. Il n'hésite pas à saluer l'état d'esprit conquérant du NO, déjà visible après la victoire renversante à Angers il y a plus d'une semaine. "Ce match, je l'ai bien vécu (sourire) (...). C'est très bien pour nous, on avait à coeur de commencer ce match correctement. On est 11 guerriers, 18 avec tout le groupe et le staff. On ne lâche pas l'affaire, on est rentré en mode combat. On entendait rien autour de nous à l'échauffement. On a tout donné. (...) On a gagné 3-1, voilà on passe à autre chose. C'est passé, c'est terminé. On a un objectif. Si on reste sur le dernier match, on avancera pas, moi je veux avancer". Une chose est sûr, les Crocos ont du mordant !

Ligue 1

Marseille

Nîmes Olympique

Paul Bernardoni

Umut Bozok

Nîmes Bernardoni Bouanga 2ème journée L1 Bozok Videos Foot

Photos associées