OL - Fekir, l'homme clé pour l'Olympico ?


Fekir, des responsabilités à assumer
OL - Fekir, l'homme clé pour l'Olympico ?

Après un été plus que mouvementé, Nabil Fekir a mis du temps à revenir... Auteur de deux buts en deux rencontres, le capitaine lyonnais doit porter l'OL, ce dimanche (21 heures) pour l'Olympico.

L'été semble enfin digéré pour Nabil Fekir ! Entre son transfert avorté à Liverpool, l'épopée russe des Bleus jusqu'à la deuxième étoile, et la naissance de son deuxième enfant, le capitaine lyonnais a connu beaucoup d'émotions contrastées avant le retour de la Ligue 1. Si tout semble s'être terminé sur une belle note, le joueur de 25 ans a mis du temps à revenir. Et lorsqu'il a retrouvé les terrains, il a semblé plus qu'emprunté. Sa prestation moyenne contre Nice (0-1) a éveillé les soupçons.

L'international tricolore était-il plutôt perturbé par ses envies de départ, par la volonté rhodanienne de le prolonger ou par son manque de forme ? Un peu des trois. D'après L'Equipe, un rendez-vous était fixé de longue date pour que l'OL puisse y proposer une prolongation à son capitaine. Il a eu lieu cette semaine. Nabil Fekir peut étendre son bail, moyennant une revalorisation salariale conséquente et un bon de départ dans un an. Deux bonnes nouvelles, mais pas de réjouissances trop hâtives pour autant : les relations du joueur avec son agent, Jean-Pierre Bernès, semblent refroidies. Conséquence, la prolongation devrait tarder. Si elle arrive...

À Caen la prise de conscience

Le problème ? Le peu d'offres reçues par le meneur de jeu cet été. Liverpool était proche de boucler le dossier, le Real a pris des renseignements... et c'est à peu près tout. Pour un joueur qui avait presque fait ses adieux au Groupama-Stadium, c'est trop peu. Perturbé par cet été, finalement trop calme à son goût, Nabil Fekir est resté calme médiatiquement. Les questions se sont néanmoins bousculées, jusqu'à prendre légèrement le pas sur le terrain... du moins jusqu'à la semaine dernière. Buteur face à Caen sur coup-franc, alors qu'il ne réussissait pas la meilleure de ses prestations, le joueur a été piqué au vif.

Et c'est son président qui s'en est chargé. "Nabil va remobiliser son groupe" , envoie Jean-Michel Aulas sur Twitter après le nul (2-2) à Caen. Un gentil rappel à l'ordre que le patron de l'OL entend comme "un message de soutien à Bruno Genesio". Conséquence directe, entre Caen et Manchester City, Nabil Fekir a réuni ses partenaires, et "endossé pleinement son rôle de capitaine", comme en témoigne son coach après la probante victoire rhodanienne en terres anglaises (2-1). Le match à l'Etihad Stadium, marqué par un but superbe du meneur lyonnais, -cette fois dans le jeu- est attendu comme un déclic.

L'ambition Olympique

L'OL aligne son deuxième choc de la semaine, ce dimanche (21 heures) contre l'OM. Un Olympico où Nabil Fekir sera attendu au tournant. Capable d'apporter un supplément d'âme en dehors, capable d'apporter un supplément technique sur le terrain, le capitaine lyonnais devra amener les siens vers une victoire contre une équipe phocéenne déjà trois points devant. Une manière d'endosser le costume de leader que son coach lui a retrouvé depuis une semaine. Une manière, également, de se faire remarquer pour un joueur de plus présent "dans les grands matches"... et de prétendre à de plus grandes joutes européennes encore.

Ligue 1

Lyon

Marseille

OL Fekir 6e journée L1