à la une
Mardi 4 Aout

OL - Juninho dégomme Neymar et son rapport à l'argent

Commentaire(s)
OL - Juninho dégomme Neymar et son rapport à l'argent
Juninho pointe du doigt Neymar

Juninho n'a pas sa langue dans sa poche et il l'a montré au cours d'un entretien au Guardian. Le directeur sportif de l'OL a pointé du doigt Neymar et son rapport à l'agent, formaté par le Brésil.

Impliqué politiquement au Brésil, Juninho a délaissé son costume de directeur sportif de l'Olympique Lyonnais pour faire une vraie critique du Brésil pour The Guardian. L'ancien joueur professionnel est notamment revenu sur le désastreux rapport à l'argent des Brésiliens, qui se traduit au final dans toutes les cases de la société. "Au Brésil, on nous apprend à ne nous soucier que de l'argent, mais en Europe, ils ont une mentalité différente. (...) On m'a appris à aller vers qui me paierait le plus. C'est la voie brésilienne".

Le directeur sportif de l'OL n'hésite pas à prendre un exemple frappant, celui de Neymar. Et l'attaquant brésilien du PSG en prend pour son grade malgré lui : "Il a bougé au PSG juste pour l'argent. Paris lui a tout donné, tout ce qu'il voulait, et maintenant il veut quitter le club avant la fin de son contrat. Mais maintenant, c'est l'heure de rendre en retour, de montrer de la gratitude. C'est un échange. Neymar a besoin de donner tout ce qu'il peut sur le terrain, faire preuve d'un dévouement total, de responsabilité et de leadership. Le problème est que l'ordre établi au Brésil, c'est une culture d'avidité et de vouloir toujours plus d'argent. C'est ce qu'on apprend et ce que nous avons appris".

Si l'idole de Lyon ne veut pas incriminer que Neymar, il estime tout de même que le numéro 10 est fautif. "Qui est le fautif, Neymar ou la société brésilienne ? C'est simplement ce qu'il a appris. Je dois différencier Neymar comme joueur et Neymar comme personne. Comme joueur, il fait partie des 3 meilleurs joueurs du monde, au même niveau que Messi et Cristiano Ronaldo. Il est rapide, coriace, peut marquer et faire des passes décisives comme un vrai numéro 10. Mais en tant que personne, je pense qu'il est coupable parce qu'il a besoin de se remettre en question et de grandir. Pour le moment, cependant, il fait juste ce que la vie lui a appris à faire". Le message est clair !