OL - L'arrivée de Sylvinho était nécessaire pour Depay

Commentaire(s)
OL - L'arrivée de Sylvinho était nécessaire pour Depay
L'arrivée de Sylvinho, "un vent de fraîcheur" pour l'hollandais

Alors que l'OL reprend le championnat ce vendredi à 20h45, face à Monaco et en ouverture de la Ligue 1, Memphis Depay s'est livré, pour L'Équipe, sur son ressenti après l'arrivée de Sylvinho et Juninho, respectivement en tant qu'entraîneur et directeur sportif des Gones. De prime abord, l'attaquant paraît très enthousiasmé par la présence des deux brésiliens dans le Rhône : "Oh oui ! J'ai très envie de ce qui arrive". Même s'il avoue que la pré-saison a été décevante et pas à la hauteur des attentes, il n'est pas inquiet : "Bien sûr, les résultats ont été quelconques en préparation, mais je ne m'en fais pas, je trouve que l'état d'esprit est très bon". Le hollandais voulait visiblement du neuf, et pour lui, le principal est ce changement d'hommes à la tête du club. "C'est un changement, et c'est ce qu'il y a de plus important".

Le numéro 11 de l'OL a ensuite voulu, semble-t-il, dévoiler l'état d'esprit du groupe et les modifications apportées par Sylvinho notamment. L'ancien de Manchester United considère que lui comme ses coéquipiers ne formaient pas une équipe au cours des saisons récentes : "Ces deux dernières saisons, on faisait surtout des différences individuelles, il y avait toujours un joueur pour nous sauver". Depay parait faire un parallèle entre les méthodes de son ancien entraîneur, Bruno Génésio, et celles de l'Auriverde Sylvinho. L'international des Pays-Bas n'entretenait pas des relations très étroites avec le tacticien français (désormais en Chine) et ses déclarations vont dans ce sens puisque l'offensif des Gones affirme à demi-mot préférer la manière de travailler du nouveau coach Rhodanien, qui semble vouloir construire un groupe porté vers le collectif, ce qui n'est pas pour lui déplaire : "Mais si vous formez une vraie équipe, avec des règles, du respect, de la confiance, vous pouvez tout espérer". Même s'il considère aussi que certaines choses ont été positives au cours de la saison 2018-2019 (victoire à Manchester en phase de poules, contre City (1-2), huitièmes de LDC), il répète que "le changement était nécessaire", qu'il ressent "une impression de fraîcheur" après des mauvais résultats en coupes nationales notamment : "on aurait dû aller en finale de la Coupe, par exemple...".