OL - Le nouveau point de Lacombe sur le mercato lyonnais

Commentaire(s)
OL - Le nouveau point de Lacombe sur le mercato lyonnais
Bernard Lacombe évoque le mercato de l'OL. MERCATO

Interrogé par Le Progrès, Bernard Lacombe évoque la prochaine période de mercato de l'OL et notamment la piste Sebastian Giovinco, sortie hier dans la presse.

Alexandre Lacazette et Nabil Fekir vont se sentir bien seuls entre janvier et février. Privé de Benzia (cheville), Yattara et N'Jie (CAN), Hubert Fournier devra se contenter de peu pour composer une animation offensive susceptible de conforter la place de l'OL sur le podium, voire mieux. Car même si les deux joueurs, formés à Lyon, ont réussi une première partie de saison époustouflante (24 buts à eux deux), un renfort lors du prochain mercato ne serait pas de trop pour assurer leurs arrières.

À ce sujet, nos confrères du Parisien dévoilaient mardi la piste menant au petit attaquant italien de la Juventus Turin, Sebastian Giovinco. En manque de temps de jeu chez les Bianconeri, la "Formica Atomica" souffre de la rude concurrence que lui opposent Tévez et Llorente et un prêt jusqu'à la fin de la saison pourrait être envisageable.

Lacombe pas très chaud pour Giovinco

Mais même dans ce cadre, une éventuelle arrivée de Giovinco entre Rhône et Saône pèserait sur les finances rhodaniennes et pour une réussite incertaine. "Il faut penser au temps que le joueur va mettre à s’acclimater, s’adapter à ses partenaires, aux entraînements. Cela marche avec certains joueurs, c’est plus long avec d’autres, et parfois cela n’apporte pas ce que l’on attend", souligne Bernard Lacombe, ce matin, dans un entretien accordé au Progrès.

Le conseiller du président Aulas revient ensuite plus précisément sur l'opportunité de faire venir Sebastian Giovinco à l'OL. "C’est un bon joueur, mais qui joue de moins en moins. Avec plus d’expérience, il est dans le profil de Clinton N'Jie." La quête de l'international transalpin ne pourrait donc s'avérer fructueuse que pour pallier aux absences provisoires de N'Jie, Yattara et Benzia, selon Lacombe. Ce dernier ne semble toutefois pas écarter l'idée d'un recrutement axé sur le long terme.

...davantage pour Morata

Le profil d'un autre attaquant de la Juventus, Alvaro Morata, lui plaît tout particulièrement, mais le jeune espagnol (22 ans), ne quittera pas Turin, seulement six mois après son arrivée en provenance du Real Madrid. D'autres pistes sont toujours à l'étude, comme celle menant à Emil Forsberg (23 ans, Malmö), mais l'OL n'aura pas les moyens financiers de peser face à la concurrence. À moins que certains éléments peu utilisés par Fournier n'aient l'opportunité de mettre les voiles lors du prochain mercato.

Parmi eux, Gaël Danic, qui n'a jamais su convaincre sous le maillot lyonnais, intéresse plusieurs clubs. Ces derniers pourraient toutefois être tentés de patienter jusqu'à l'été prochain, où l'ancien Valenciennois sera libre de tout contrat. Une chose est sûre - Aulas l'a d'ailleurs affirmé il y a peu - , l'OL ne fera pas de folies cet hiver.