à la une
Jeudi 26 Novembre

OL - Les 2 joueurs que la victoire à Valence a totalement relancés...

Commentaire(s)
Maxwell Cornet fait partie des grosses satisfactions de la victoire lyonnaise à Mestalla.
Maxwell Cornet fait partie des grosses satisfactions de la victoire lyonnaise à Mestalla.

Parmi les bonnes nouvelles engendrées par la victoire de l'OL à Valence, mercredi soir en Ligue des Champions, les excellentes copies rendues par Maxwell Cornet et Jérémy Morel. Deux joueurs en manque de temps de jeu ces dernières semaines, mais qui pourraient rapidement refaire leur apparition dans le onze d'Hubert Fournier...

Depuis mercredi soir et la victoire tant inattendue qu'inutile de l'OL à Valence (0-2, 6ème journée de C1), on cherche à connaître les raisons d'un tel sursaut dans les rangs lyonnais. Outre l'état d'esprit retrouvé et le réveil de certains cadres (Lacazette, Tolisso, Lopes), le changement de système opéré par Hubert Fournier a également été évoqué, avec un basculement du 4-4-2 losange au 4-3-3. Passée cette observation tactique, il convient également de remarquer que les hommes ont changé. Et deux d'entre-eux ont particulièrement été en vue.

Maxwell Cornet, d'abord. Auteur d'une ouverture du score libératrice, l'attaquant formé à Metz a incontestablement livré sa meilleure prestation, sur les 13 matches où Fournier lui a accordé sa confiance (seulement 2 titularisations !). "On va le revoir !", a assuré le coach Lyonnais en conférence de presse, ce matin. "Il est talentueux, avec des qualités de haut-niveau. Il doit emmagasiner des matches, de l'expérience. Mais je suis confiant quant à son potentiel à apporter à l'OL." Et cette prédiction devrait se vérifier à très court terme, Alexandre Lacazette étant out jusqu'à la fin de la saison.

Et puis il y a Jérémy Morel. Titulaire dans le couloir gauche lors de la déroute lyonnaise face à Angers (0-2, 17ème journée de L1) samedi dernier, l'ancien Marseillais a été replacé en charnière centrale par Hubert Fournier et est ressorti de la pelouse de Mestalla avec des statistiques on ne peut plus convaincantes : 14 ballons récupérés (record du match) et 83% de passes réussies. "J'étais bien dans l'axe", a confié l'expérimenté gaucher (31 ans) face aux médias. "Personnellement, je me sens bien à ce poste-là, je prends du plaisir. Mais à partir du moment où je joue, j'en prends." Fournier, qui venait de quitter la salle de presse, ne manquera pas d'entendre le message.