OL - Les franches confessions d'Anthony Lopes sur la situation lyonnaise

Commentaire(s)
OL - Les franches confessions d'Anthony Lopes sur la situation lyonnaise
Lopes se confie

Anthony Lopes a volé au secours de l'Olympique Lyonnais en conférence de presse. Le portier titulaire de l'OL, formé au club, espère bien redresser la situation des Gones.

Formé au club, Anthony Lopes est, aujourd'hui, le joueur le plus expérimenté à l'Olympique Lyonnais. Le portier, qui a fraîchement prolongé son contrat avec les Rhodaniens jusqu'en juin 2022, est toutefois très marqué par la situation actuelle de l'OL, en grande difficulté en championnat. Présent face à la presse, le gardien a mis le bleu de chauffe pour défendre les intérêts de son club formateur.

"Il faut redresser la situation dès vendredi. Il reste quelques matchs avant la trêve, on doit tous les gagner. On se doit d'avoir une mentalité de guerrier et de combattant pour aller chercher le plus de points possibles. Si je le dis devant vous, c'est que tout le monde ressent ce besoin" glisse Lopes. "Ca plait moins aux gens mais moi ce qui m'intéresse c'est juste la victoire. Tu peux être dégueulasse et gagner le match. Ca peut se faire. On joue tous les trois jours, il y a la fatigue, on n'a pas la possibilité de s'entraîner comme on veut. Le mois de décembre est compliqué pour les organismes, on a pas mal de blessés. C'est une période rock'n'roll. C'est difficile de trouver une stabilité. Aujourd'hui c'est compliqué, on joue tous les deux trois jours jusqu'aux fêtes de Noël et on a encore perdu un mec mardi. Il ne faut pas oublier qu'on n'a pas mal de mésaventures qui nous ont fait défaut".

S'il concède qu'il traverse actuellement sa période la plus "compliquée" à l'OL d'un point de vue collectif, Lopes veut trouver les ingrédients pour rectifier le tir. "On est quand même sacrément touché par le fait d'être dans une situation qui ne doit pas être celle de l'OL. On a tous envie de rebondir le plus vite possible, ça passe par une victoire vendredi soir à Nîmes. J'aime voir l'OL quand il est tout en haut, quand il remplit ses objectifs le plus vite possible. Aujourd'hui, ce n'est pas le cas, c'est plus ça qui me touche. Il y a des matchs où l'on va être un peu moins bien, mais tant qu'il y a de la victoire au bout... C'était plus la situation du club qui me touchait car je l'ai encré en moi". Lopes galvanise ses troupes pour terminer parfaitement le mois de décembre.