OL - Maxence Caqueret, la solution parfaite aux maux lyonnais ?

Commentaire(s)
OL - Maxence Caqueret, la solution parfaite aux maux lyonnais ?
Maxence Caqueret a brillé à Nîmes 17E JOURNéE L1 VIDEOS FOOT

Omniprésent dans le jeu face à Nîmes hier, Maxence Caqueret sort une deuxième prestation réussie avec l'OL, une semaine après celle à Strasbourg. Le jeune milieu apparaît très clairement comme la solution parfaite pour animer le jeu lyonnais.

On en redemande encore ! Après une première prestation très intéressante à la Meinau la semaine dernière (victoire de l'OL 2-1) avec une passe décisive à la clé, Maxence Caqueret a enchaîné une deuxième titularisation en trois matchs, cette fois face à Nîmes (4-0). Le numéro 25 lyonnais a préchauffé pendant une bonne dizaine de minutes avant de montrer l'étendue de son talent et de sa palette technique. Pourtant, dès la 5ème minute, le natif de Vénissieux a impacté la rencontre en recevant une semelle de Théo Valls, qui va écoper d'un carton rouge. Mais plus que ce fait de jeu regrettable côté nîmois, la jeune pousse lyonnaise a prouvé qu'elle avait du caractère pour répondre présent dans ce genre de rencontre.

Si tout n'a pas été parfait pour lui (13 ballons perdus), Caqueret découvre encore l'intensité et l'exigence physique de la Ligue 1. Pour autant, le Rhodanien, toujours disponible, a impressionné par son volume de jeu (107 ballons touchés, meilleur total de la rencontre) et son intelligence dans le placement. La tête levée, un regard jeté toutes les 4-5 secondes pour se replacer, et orienter son corps pour faire tourner la balle, le Lyonnais a également affiché sa complicité technique avec Houssem Aouar ou Memphis Depay. Sorti à la 69ème minute, il s'offre un autre record du match avec 10 ballons récupérés.

"J'ai souvent cette vision de jouer vers l'avant, de chercher des passes"

"On a fait une bonne rencontre, les deux rouges nous ont bien aidés. Ça nous a permis de développer le jeu et de marquer quatre buts ce soir. Ma prestation ? Je suis très, très bien entouré autour de moi, ça me facilite la tâche. J'essaie de jouer mon jeu et de faire ce que je peux sur le terrain pour aider l'équipe" résume le jeune joueur à notre micro en zone mixte. "La statistique du plus de ballons touchés ? Je ne savais pas. J'ai touché beaucoup de ballons, j'ai essayé d'aider l'équipe, faire tourner la balle et jouer mon jeu. Je me sentais plutôt bien".

Les deux cartons rouges ont clairement aidé les Lyonnais à faire la différence mais les assauts des hommes de Rudi Garcia étaient toutefois plus difficiles, notamment en raison des deux lignes de 4 ultra-rapprochées des Nîmois. Pas de quoi inquiéter Maxence Caqueret pour autant, qui a cassé plusieurs fois le bloc adverse. Il s'est notamment distingué avec une passe superbe avant une frappe trop croisée de Dembélé pied gauche (10ème). C'est également lui qui lance le contre lyonnais lors de la frappe de Depay sur le poteau (21ème) en contrant la frappe nîmoise. "Casser des lignes ? J'ai souvent eu cette vision de jouer vers l'avant, de chercher des passes. Ça ne réussit pas tout le temps. J'essaie de tenter, et quand ça passe je suis très content".

La solution parfaite pour l'entrejeu lyonnais ?

Techniquement raffiné et toujours désireux de jouer vers l'avant, le jeune lyonnais prend des risques dans le bon sens du terme (4 dribbles réussis sur 4 tentés) et n'a pas peur du pressing adverse. Hier, il s'est délesté plutôt facilement des assauts de Ripart ou Fomba grâce à ses appuis courts, sa protection de balle et sa vitesse d'exécution. "Je sais que mon corps est peut-être moins... Je suis moins costaud que certains. Mais ça ne m'empêche pas de courir et de faire les efforts". Généreux dans l'effort (3 tacles réussis, 4 fautes commises, 2 subies, 9 duels remportés), Caqueret va clairement offrir des maux de têtes à Rudi Garcia pour sa composition face à Leipzig mardi. "La confirmation de Maxence Caqueret, qui est un joueur intelligent, qui joue vers l'avant. Et par son jeu de passes, il peut créer des décalages. C'est bien" résume le coach lyonnais.

Depuis le début de la saison, il est vrai que l'OL peine à construire du jeu et attend des exploits d'Houssem Aouar et de Memphis Depay (voire Jeff Reine-Adelaïde) lorsqu'ils sont sur le terrain. Mais Caqueret pourrait être LA solution pour amener du liant entre l'attaque et la défense. Contrairement à Lucas Tousart, qui connaît les plus grandes difficultés du monde à créer du jeu, ou Thiago Mendes, pas encore à son meilleur niveau, le jeune milieu brille dans la moitié de terrain adverse. Contrairement aux idées reçues via son physique, le jeune Gone n'a pas peur non plus d'aller au duel et gratte énormément de ballons (3 interceptions hier, 11 ballons récupérés à Strasbourg).

S'il aura un peu moins d'impact défensif que ses coéquipiers, Caqueret apporte beaucoup plus de certitudes offensivement grâce à son jeu vers l'avant naturel et représente une solution parfaite pour régler les maux lyonnais. Alors que Mendes et Tousart sont les deux titulaires depuis le début de saison malgré leur rôle similaire et leur incapacité à créer du jeu, le joueur de 19 ans diffère complètement de ses deux coéquipiers. "Crackeret" (comme il est surnommé par les supporters lyonnais) s'inscrit peu à peu comme un titulaire en puissance et Garcia pourrait ainsi chercher à l'entourer par Tousart ou Thiago Mendes à l'avenir, pour s'assurer plus de présence en défense, notamment sur les duels aériens (0 duel gagné par Caqueret hier). L'OL aura alors son métronome au milieu de terrain, et comme souvent ce sera le centre de formation qui aura fourni la pièce manquante...