à la une
Dimanche 7 Juin

OL/PSG - La LDC en août certes, mais avec quels joueurs ?

Commentaire(s)
OL/PSG - La LDC en août certes, mais avec quels joueurs ?
Quels joueurs l'OL et le PSG auront à leur disposition ? LDC CORONAVIRUS

Avec les retours programmés de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa en août, pour les phases finales de l'édition 2019-2020, de nombreux dossiers vont devoir être gérés par l'OL et le PSG...

Après avoir fait des sacrifices économiques monstrueux, avec notamment le report de l'Euro à l'année prochaine mais aussi la mise en suspens de ses compétitions continentales de clubs, l'UEFA compte bien rattraper le temps perdu, avec la Ligue des Champions et la Ligue Europa. En effet, alors que les risques épidémiques commencent peu à peu à se résorber, notamment grâce au confinement européen, l'instance continentale souhaite reprendre et finir ses deux plus grosses compétitions au mois d'août. Mais cette décision va amener énormément de problèmes chez les clubs, notamment au niveau des contrats.

En effet, les baux de footballeurs s'arrêtent, en Europe, au 30 juin de chaque année afin que les joueurs libres s'engagent dès le 1er juillet avec leur nouveau club. Mais avec la LDC et la L.Europa en août, des conflits d'intérêts pourraient avoir lieu entre l'ex-employeur du sportif et le futur club. Depuis quelques semaines maintenant, la FIFA a préconisé, via des communiqués de presse, la signature d'avenants entre les joueurs et les actuels employeurs afin de pouvoir jouer au mois d'août. Toutefois, cela n'est pas rendu obligatoire. A ces problèmes, il faut aussi ajouter les potentiels transferts qui devraient se dérouler au même moment (les dates du mercato n'ont pas encore été modifiées).

L'OL et l'épineux cas Lucas Tousart

A Lyon, qui devrait disputer son huitième de finale retour de Ligue des Champions face à la Juve début août, il y a trois "dossiers" à gérer. Karl Toko Ekambi, arrivé cet hiver sous la forme d'un prêt avec option d'achat, ne devrait pas retourner à Villarreal. Les Gones ont clairement annoncé qu'ils allaient poursuivre l'aventure avec le Camerounais et ce cas ne devrait donc pas poser de problème au club. Idem pour Mapou Yanga Mbiwa. Inscrit dans la liste pour la LDC par Rudi Garcia, l'ex-Montpelliérain, pas apparu une seule fois au cours d'un match officiel cette saison, a un contrat qui se termine le 30 juin.

Toutefois, le cas Lucas Tousart est bien différent. Transféré cet hiver au Hertha Berlin contre 25 millions d'euros, le milieu de terrain a été prêté, dans la foulée, à Lyon jusqu'à la fin de la saison. Mais comment les deux clubs vont-ils se mettre d'accord pour le mois d'août ? En effet, le Tricolore ne pourra se partager entre la préparation estivale avec les Allemands pour reprendre la saison fin août, et disputer dans le même temps les phases finales de LDC. En plus de ce cas compliqué, les joueurs de l'OL risquent d'être très courtisés cet été, que ce soit Moussa Dembélé, Memphis Depay ou encore Houssem Aouar. Il faudra alors gérer le mercato, mais aussi faire attention au groupe mis à disposition de Rudi Garcia pour qu'il puisse aller le plus loin possible...

Le PSG a beaucoup de fins de contrat à gérer...

Si Jean-Michel Aulas a des soucis à se faire, le PSG est encore moins bien loti au niveau de son effectif. En effet, cinq joueurs arrivent en fin de contrat à l'issue du mois de juin, et non des moindres : Edinson Cavani, Thiago Silva, Thomas Meunier, Layvin Kurzawa, Tanguy Kouassi. Bien qu'un seul de ses joueurs (Cavani) était titulaire lors du match retour face à Dortmund en mars dernier, les autres représentent aussi des joueurs pleinement inclus dans la rotation parisienne. À ces cinq-là, il faut aussi ajouter Eric Maxim Choupo-Moting (hors de la liste de la LDC) et le jeune Adil Aouchiche (fin de contrat aspirant).

Au rayon des prêts, les cas Sergio Rico et Mauro Icardi devront aussi être étudiés. Le premier, qui occupe le poste de gardien remplaçant, ne devrait pas être retenu à l'issue de la saison, la faute à des prestations en dent de scie en 2020. Mauro Icardi, de son côté, a de grandes chances de rester dans la capitale selon les dernières rumeurs, mais rien n'est encore décidé tant que l'option d'achat n'est pas levée. L'UEFA et la FIFA auront donc énormément de décisions à prendre, que ce soit dans la modification ou non des listes pour la phase finale, l'intégration des recrues, la régularisation des fins de contrat...