à la une
Lundi 25 Mai

Olympiakos - Bobby Allain raconte l'étrange avant-match d'Olympiakos-Wolverhampton (exclu Madein)

Commentaire(s)
Olympiakos - Bobby Allain raconte l'étrange avant-match d'Olympiakos-Wolverhampton (exclu Madein)
Bobby Allain revient sur ce match spécial EXCLU MADEIN 8ES C3

Deuxième gardien à l'Olympiakos, un club touché de plein fouet par l'épidémie de coronavirus, Bobby Allain (28 ans) est revenu, pour MadeInFOOT, sur l'étrange avant-match d'Olympiakos-Wolverhampton du 12 mars dernier (8e de finale aller de Ligue Europa). En effet, le club grec avait appris, quelques jours auparavant, que le président Evángelos Marinákis était positif au coronavirus et forcément l'avant-match a été impacté (1-1 score final)...

"Il y avait des choses placardées dans le vestiaire, les couloirs, la salle de soin, la salle de muscu depuis un bon mois déjà. Le président a été controlé positif avant Wolverhampton. On a été confinés plusieurs heures au club pour faire les tests Trois infirmiers sont venus et le soir même tout le monde était négatif. On a eu beaucoup de chance et on a pu après jouer ce match. C'était une ambiance assez bizarre, est-ce qu’on joue ou pas. Le jour-même, on ne savait pas dans le vestiaire si le match allait se tenir et on lisait des choses sur les réseaux sociaux. On était dans l’inconnu. C'était assez spécial. Sur le match, tu sentais que les joueurs ne se lâchaient pas. On a su trois ou quatre heures avant le match que le match allait se jouer. On a joué Wolverhampton un jeudi. Le lendemain (le 13 mars, ndlr) on est allé au club pour que le médecin fasse une annonce, ça fait un peu plus d’une semaine qu’on est confiné" nous a-t-il confié.