OM - A froid, Villas-Boas est toujours remonté contre Mr.Delerue

Commentaire(s)
OM - A froid, Villas-Boas est toujours remonté contre Mr.Delerue
André Villas-Boas rejette la faute sur l'homme en noir. 6E JOURNéE L1

André Villas-Boas était fou de rage samedi soir, après le match nul de son équipe devant Montpellier (1-1). Le courroux du technicien portugais s'était déclenché quelques minutes plus tôt, suite aux expulsions de Boubacar Kamara et Dimitri Payet en fin de match, respectivement pour une poussette et des injures envers l'arbitre Mr.Delerue. Deux jours plus tard, la pression est retombée, mais AVB tient peu ou proue le même discours à froid. "Payet, je pense que ça (sa réaction) va dans la continuité d'une autre décision. Quand l'arbitre prend la décision d'expulser Kamara, ça change la nature du match et les émotions", a tenté de justifier Villas-Boas en conférence de presse, ce lundi.

"Normalement, le match peut finir à onze contre onze, car l'arbitre peut siffler une faute sur Strootman (juste avant l'altercation entre Jordan Ferri et Nemanja Radonjic, ndlr). Tout le monde a un peu perdu sa tête, Payet inclus. On finit un match avec un nul plus les expulsions, on a tout perdu. Le jour d'après, c'était comme une défaite. Il y a des matchs où les décisions seront en ta faveur, d'autres où elles seront contre. Je voulais seulement clarifier un peu les choses et donner mon opinion", a poursuivi Villas-Boas, demandant tout de même à la Ligue de "donner du bon sens à tout ça". La commission de discipline se réunira mercredi soir pour statuer sur les cas de Payet et Kamara. En attendant, l'OM devra faire sans eux pour son déplacement à Dijon, demain dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1.