OM - Alvaro et Villas-Boas lancent les hostilités avant l'Olympico

Commentaire(s)
OM - Alvaro et Villas-Boas lancent les hostilités avant l'Olympico
Alvaro lance les hostilités 1/4 CDF

L'Olympique de Marseille lance la bataille pour le prochain Olympico, mercredi en quart de finale de Coupe de France. Alvaro et André Villas-Boas ne veulent pas entendre parler de la défaite.

Mercerdi soir, la soirée promet d'être belle au Groupama Stadium pour le quart de finale de Coupe de France entre l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille. Pour cet Olympico, le deuxième de la saison, les Marseillais sont bien décidés à s'offrir une deuxième victoire face à Rudi Garcia, l'ancien entraîneur phocéen. Pour Alvaro, qui n'a jamais connu le technicien, il est hors de question de perdre cette rencontre, lui qui est toujours invaincu avec l'OM depuis son arrivée.

"Depuis le premier jour j'ai remarqué cette ambiance très chaude. Pour moi il n'y a qu'un seul olympique et c'est l'OM. Nous essaierons de montrer sur le terrain que ce ne sont pas que des paroles en l'air et que nous sommes les plus forts" explique l'Espagnol. "Ce sera un match intéressant, c'est toujours intéressant un OL-OM. Ce sera un match dur, intense, chacun cherchera à gagner. L'équipe est en confiance, mais on doit continuer de produire notre meilleur football. Ce sera difficile mais nous, footballeurs, aimons ces affiches difficiles".

Alors que l'OM a un autre match important, en championnat dimanche (LOSC-OM), André Villas-Boas compte bien jouer les deux rencontres à fond. "Il n'y a pas de priorités, je veux jouer à fond les deux matchs. On a deux grandes opportunités : la première face à l'OL, un rival historique pour rentrer en demi-finale de la coupe de France, et la deuxième : mettre Lille à 12 points en championnat. Ce sont deux grosses opportunités pour nous, on jouera jusqu'à nos limites". Alors que l'OM s'était imposé 2-1 lors du mois de novembre, Villas-Boas s'attend à une revanche. "C'est un match à la maison. Le match avait changé quand on a encaissé notre but. A l'aller on a bien contrôlé le match, même à dix. Rudi Garcia va peut-être changer sa tactique. es infos et les jeux de parole qui sortent de Lyon sont là pour nous dire qu’ils veulent nous faire la misère, j’espère qu’on répondra avec une grande réussite".

Beau joueur, l'entraîneur portugais a toutefois fait quelques compliments sur la saison de l'OL, à l'inverse de Jean-Michel Aulas qui avait pointé, il y a quelques jours, les finances désastreuses de son futur adversaire. "On a été plus régulier, eux ont raté plusieurs opportunités. Mais je les trouve très bons. Ils ont un effectif incroyable, une qualité technique hors norme. Ils sont qualifiés pour la finale de la Coupe de la Ligue, ils ont une chance de se qualifier en Ligue des Champions donc on ne peut pas dire que c’est une saison ratée" tempère AVB. "Ils ont une qualité individuelle exceptionnelle".