à la une
Mercredi 1 Avril

OM - André Villas-Boas entrouvre la porte à un départ cet été !

Commentaire(s)
OM - André Villas-Boas entrouvre la porte à un départ cet été !
André Villas-Boas est mécontent MERCATO

André Villas-Boas a jeté le trouble sur son avenir, ce mercredi, en conférence de presse. L'entraîneur phocéen ne s'interdit pas de quitter l'OM cet été...

Voilà une conférence de presse surprenante donnée par André Villas-Boas. Alors qu'on s'attendait à une prise de parole plutôt tranquille, à 48 heures du déplacement à Granville, l'entraîneur portugais a fait des révélations croustillantes. D'abord lancé sur le recrutement de Paul Aldridge, un expert des ventes en Premier League, par Jacques-Henri Eyraud, l'ancien de Porto et de Chelsea n'a pas caché son agacement, notamment sur le fait de mettre en avant l'aspect financier sur le sportif.

Convaincu de signer à Marseille par Andoni Zubizarreta, l'entraîneur portugais, qui réussit une première partie de saison incroyable avec l'OM (2ème place), a de nouveau lié son avenir au dirigeant espagnol. "Je suis venu ici en premier lieu pour la grandeur du club, en deuxième pour Andoni Zubizarreta. J'ai déjà dit que mon futur est intimement lié à son futur. Nous avons réussi à apporter de la stabilité en quelques mois à un des clubs les plus instables au monde". Interrogé sur son avenir proche, et sa possibilité de quitter l'OM dès cet été malgré une qualification en LDC, AVB a livré un petit indice qui risque de faire grincer des dents...

"Je devrais répondre avec franchise, mais je ne peux pas..."

"Je devrais répondre avec franchise mais je ne peux pas... [...] Disons que je suis un homme du monde. J'ai quitté mon poste en Chine pour faire le Dakar. Comme je l'ai dit je suis venu ici pour Andoni. J'apprécie beaucoup la France, j'ai été très bien reçu, je suis heureux d'être ici. Mais pour moi vivre le foot ce sont vivre de belles expériences. Les relations de confiance, ce sont le plus important..." avoue-t-il, sans citer de noms. "Je m'en fous des propositions. J'ai toujours des contacts avec d'autres clubs mais ce n'est pas important... Moi je m'intéresse à l'aspect sportif mais aussi humain et culturel. J'avais eu des échanges très intéressants avec les Chivas de Guadalajara au Mexique par exemple. Rebondir dans un grand club, en Angleterre ou ailleurs, je m'en fous. Ce n'est pas ce qui compte pour moi." Le message est clair, l'OM va devoir rapidement recoller les pots cassés. Même quand tout va bien sportivement à Marseille, les coulisses restent toujours autant animés...