à la une
Mercredi 3 Juin

OM - Baisse des salaires : Jacques-Henri Eyraud veut trancher dans le vif !

Commentaire(s)
OM - Baisse des salaires : Jacques-Henri Eyraud veut trancher dans le vif !
Kevin Strootman possède le plus gros salaire de l'effectif marseillais. CORONAVIRUS L1 EN DANGER

Non convaincu par le consensus trouvé entre la Ligue et le syndicat des joueurs autour de la baisse des salaires, le président de l'OM Jacques-Henri Eyraud veut aller beaucoup plus loin.

L'OM n'avait pas besoin du coronavirus pour côtoyer la crise économique. Le club olympien, qui a affiché des déficits en 2017-18 (-78,5 M€) et 2018-19 (-91,4 M€), s'apprêtait à boucler un troisième exercice d'affilée dans le rouge, avant-même que les premiers cas de covid-19 ne soient comptabilisés sur le continent, et comptait sur les premiers jours du mercato d'été pour rétablir un semblant d'équilibre. Alors, forcément, le contexte actuel n'incite pas à l'optimisme du côté de la Commanderie.

Une légère éclaircie est néanmoins apparue en début de semaine, quand un accord a été trouvé entre la Ligue et l'UNFP autour d'une baisse des salaires pouvant aller jusqu'à 50%. Mais cette préconisation (les joueurs ne sont pas obligés d'accepter) ne suffit pas à Jacques-Henri Eyraud, qui aurait voulu aller plus loin dans les négociations avec le syndicat des joueurs. Et le président phocéen ne se privera pas d'opérer cette baisse de revenus à sa manière.

Des baisses de salaires définitives pour certains joueurs ?

Alors que ses joueurs sont déjà passés au chômage partiel, Eyraud souhaite que cette nouvelle inflexion des salaires dépasse les 50% et surtout que le solde ne soit pas remboursé une fois la saison terminée. Il se serait déjà entretenu avec plusieurs cadres, comme Steve Mandanda ou Florian Thauvin, à ce sujet. D'après L'Equipe, il envisagerait même de négocier avec certains joueurs une baisse définitive de leurs émoluments.

RMC Sport, de son côté, explique que JHE aurait déjà prévenu le groupe de Villas-Boas qu'il ne pourrait pas être payé normalement si la saison n'allait pas à son terme. Les joueurs, assez partagés sur la question, devraient prochainement constituer un groupe représentatif pour entamer ces négociations. L'effectif marseillais, l'un des plus gâtés du championnat (la masse salariale de l'OM atteignait 127 M€ en 2018-19), acceptera-t-il de se serrer la ceinture ?