OM - Carvalho ressent déjà la pression des supporters

Commentaire(s)
OM - Carvalho ressent déjà la pression des supporters
Ricardo Carvalho sous le maillot monégasque en 2015.

L'appel des terrains était trop fort. En janvier 2018, à 39 ans, Ricardo Carvalho a décidé de mettre un terme à sa carrière de footballeur. Mais trop amoureux du carré vert, le Portugais est arrivé à Marseille cet été pour occuper le poste d'entraîneur adjoint d'André Villas-Boas. Dans une interview accordée à La Provence, l'ancien monégasque est revenu sur ce besoin insatiable de rester au plus haut niveau. "Je suis un compétiteur, j’aurais pu rester chez moi avec ma femme et mes trois enfants. Mais l’adrénaline de la compétition me manquait, la sensation d’être en haut quand tu gagnes et en bas quand tu perds aussi, glisse le Portugais. J’ai toujours eu cet état d’esprit quand j’étais joueur" a-t-il avoué.

Encore en pleine découverte de son nouveau rôle, il a vite compris qu'à Marseille, les résultats doivent arriver, et vite. Suite aux deux résultats négatifs obtenus lors des deux premières journées, Ricardo Carvalho a eu quelques retours de supporters olympiens. Il raconte. "Est-ce que je croise des supporters en ville? Oui, je leur dis qu'il faut commencer à gagner. Mais ils me préviennent déjà que si on ne gagne pas à Nice (mercredi, ndlr), ça va être difficile contre Saint-Étienne! Je leur dis 'doucement'". Non, mais tout le monde veut que l’OM gagne. Pour moi, c’est normal. Et je préfère avoir ce type de pression plutôt que de ne pas en avoir du tout ! En tant que joueur, c’est mieux. À Monaco, je me mettais moi-même la pression pour me motiver et bien jouer, car je savais qu’il n’y avait pas beaucoup de supporters… Pas la peine ici, la pression arrive toute seule" a-t-il déclaré.