à la une
Jeudi 24 Septembre

OM - Dimitri Payet assume son chambrage envers le PSG

Commentaire(s)
OM - Dimitri Payet assume son chambrage envers le PSG
Dimitri Payet est sans pression avant de retrouver le PSG. 3E JOURNéE L1

Dimitri Payet, qui avait chambré les joueurs du PSG après leur échec en finale de la LDC, les retrouvera dimanche en Ligue 1.

Il faut croire que Dimitri Payet aime se mettre la pression tout seul. En novembre dernier, quelques jours avant le premier Olympico de la saison, il avait lancé les hostilités en taillant un costard serré à son ancien entraîneur, fraîchement débarqué à Lyon, Rudi Garcia. Il avait assumé sur le pré en collant un doublé à l'OL, pour une victoire 2-1 des hommes de Villas-Boas.

Un peu moins d'un an plus tard, le Réunionnais se prépare à affronter dans le Classique des Parisiens qui ont gardé en mémoire son chambrage, après leur défaite en finale de la Ligue des Champions. Doit-on s'attendre, dès lors, à une nouvelle performance XXL de sa part au Parc des Princes ? "Je n'attends pas de faire des sorties pour me préparer à faire un bon match", précise-t-il. "Mais bien évidemment que je me suis préparé à donner le meilleur."

Le 23 août dernier, Payet avait célébré sur son compte Twitter l'échec du PSG face au Bayern en rappelant le glorieux passé de l'OM, seul club français de l'histoire à avoir remporté la C1 (en 1993). Cet affront au club de la capitale lui avait valu quelques critiques. "Avant, on se plaignait des joueurs qui faisaient dans la langue de bois. Maintenant, si on se charrie, c’est qu’on cherche le buzz. Ça m'a fait bien rire, rien de plus", commente-t-il avec le recul.

"Je ne regrette pas du tout. On va dire que c'est de bonne guerre", poursuit-il, en rappelant que les Parisiens n'ont pas toujours été avares en moqueries. "Je me souviens d'un match en Europa League, où on se fait rejoindre par Limassol après avoir mené 2-0, le site officiel du PSG avait tweeté...", se remémore Payet. "On se charrie, mais ça ne me met aucune pression."