à la une

OM - Dimitri Payet ne regrette pas du tout d'avoir chambré le PSG

Payet ne regrette pas son chambrage lors de PSG-OM
Payet ne regrette pas son chambrage lors de PSG-OM

Le 13 septembre dernier, lors de PSG-OM (0-1), Dimitri Payet a reçu un traitement assez spécial du club de la capitale. En effet, le milieu offensif phocéen de 33 ans a reçu pas mal de coups lors du Classique, la faute à son tweet posté lors de la défaite des Parisiens en finale de LDC face au Bayern Munich. Ce chambrage, mal perçu par les Parisiens, s'est donc fait sentir sur le terrain mais Payet ne regrette pas, au contraire.

"Des regrets ? Pas du tout. J'aimerais même continuer. Ça fait partie du jeu, il ne faut pas le prendre au premier degré. Mais je me suis rendu compte d'une chose : ce n'est pas le PSG qui m'a répondu, même si Presnel Kimpembe l'a fait de bonne guerre en conférence de presse. Non, ma surprise, c'est qu'il y ait autant de supporters de Paris dans les médias. Après, quand on est chambreur, si tu es susceptible, t'es mal. Parfois, ça va un peu loin. Mais c'est parce que c'est l'OM, c'est moi. Je l'accepte. Je sais encaisser. Je me suis réveillé le lendemain (du Clasico gagné 1-0 au Parc des Princes, ndlr) avec des douleurs aux chevilles, oui. Je ne pensais pas qu'un tweet pouvait les faire dérailler comme ça. Tant mieux, ça nous a permis de prendre trois points là-bas. Ce jour-là, on a su rester dans le match", a-t-il déclaré à L'Equipe.