OM - La colère froide de Rudi Garcia


Rudi Garcia a donné de la voix sur son banc de touche, en vain...
OM - La colère froide de Rudi Garcia

Rudi Garcia a laissé transparaître son amertume après la défaite de l'OM à Nîmes, ce dimanche en clôture de la 2e journée de Ligue 1.

Bras ballants, le regard au sol, Rudi Garcia avait la mine des mauvais jours, ce dimanche aux Costières. Une semaine après sa victoire clinquante en ouverture de la saison (4-0 contre Toulouse), son équipe a perdu pied et la tête de la Ligue 1, en s’inclinant face à Nîmes (3-1). "C’est une soirée à vite oublier", a résumé l’entraîneur Marseillais après la rencontre.

"Ça ne peut être qu’un accident, parce que si on montre ce visage toute la saison, on ne pourra rien faire…", a-t-il poursuivi, avant de saluer la performance des Crocos. "On a été battu dans l’agressivité, ils en voulaient plus que nous, ils avaient plus de jambes. On s’est fait rentrer dedans, bravo à Nîmes. Ils ont gagné tous les duels, étaient bien organisés défensivement, étaient efficaces tout simplement."

S’il félicite son adversaire du soir, Garcia n’en profite pas pour dédouaner ses joueurs. "Il y a bien longtemps qu’on n’avait pas été aussi mauvais, qu’on n’avait pas fait un match sans comme celui-là", a-t-il lancé. "Même avec un écart au niveau de la préparation, ce n’est pas normal d’afficher ce visage. Il va falloir se remettre au travail rapidement. Est-ce que je l’avais senti venir ? Pas du tout. On n’était pas à 100% physiquement, je l’avais déjà dit après Toulouse malgré la large victoire. Mais même quand on n’est pas à 100%, on n’est pas obligé d’être aussi mauvais…" Voilà qui est dit.

Ligue 1

Marseille

Nîmes Olympique

Rudi Garcia

OM Nîmes 2e journée L1

Photos associées