OM - La délivrance de Valère Germain

Commentaire(s)
OM - La délivrance de Valère Germain
Valère Germain a enfin retrouvé le chemin des filets 26E JOURNéE L1

Sauveur de l'OM hier après-midi face à Rennes, Valère Germain a mis fin à une période de disette de quasi cinq mois. L'attaquant est revenu sur ce but en zone mixte à l'issue de la rencontre.

Muet depuis presque cinq mois jour pour jour (il avait marqué pour la dernière fois le 26 septembre face à Strasbourg), Valère Germain a enfin retrouvé le chemin des filets en Ligue 1 hier, au Roazhon Park face à Rennes (1-1). Auteur d'un joli coup de tête décisif (il offre un point à l'OM), l'attaquant phocéen de 28 ans n'a pas réalisé tout de suite qu'il avait marqué à la 56ème minute, en raison du choc violent avec Damien Da Silva. Ce qui lui a valu une énorme bosse, côté droit du front.

"Sur le coup, je suis éteint pendant une ou deux secondes" raconte Germain en zone mixte. "Flo (Thauvin) me dit que j’ai marqué. Je ne le crois pas sur le coup, j’ai cru à une blague. J’ai demandé à l’arbitre et il m’a dit qu’il y avait but". Le buteur savoure surtout son retour en forme ces dernières semaines, depuis qu'il est aligné en pointe au côté de Mario Balotelli. "Personnellement, ça fait du bien de marquer à nouveau. En plus c’est un but qui nous permet de poursuivre notre petite série d’invincibilité. Je suis content, après je n’étais pas à la course au but. Je pense avant tout au collectif. C’est toujours gratifiant de marquer, mais je suis plutôt content de notre période actuelle que d’avoir marqué. C’était plus le fait d’alterner le fait de jouer et de ne pas jouer (qui l’a dérangé, ndlr). Là j’ai enchaîné. Je suis satisfait de rejouer. Il faut continuer comme ça. Ça coïncide avec la période où je suis un peu mieux. C’est vrai que je la concrétise avec un but ce soir qui nous fait prendre un point, c’est bien."

En conférence de presse, Rudi Garcia, l'entraîneur marseillais, a aussi eu un mot pour son attaquant. Satisfait de ce qu'il a montré sur le terrain, le technicien n'a pas hésité à le féliciter. "Il y a des satisfactions au niveau de certains joueurs. Le fait que Valère Germain ait marqué. C’est mérité pour son match, et pas seulement parce qu’il a marqué. Il a fait un gros match tout court". Jacques-Henri Eyraud, de son côté, n'a pas hésité à comparer son buteur à un boxeur, qui n'abandonne jamais. Cinquième du classement, l'Olympique de Marseille a tout intérêt à avoir une paire d'attaquant (Germain, Balotelli) qui fonctionne !