OM - Le stress n'a pas (encore) gagné les rangs marseillais


Les Marseillais abordent sans appréhension leur rendez-vous de mercredi.
OM - Le stress n'a pas (encore) gagné les rangs marseillais

Malgré l'importance que représente la finale de Ligue Europa qui les attend demain contre l'Atlético Madrid, à Lyon, les Marseillais ne sont toujours pas atteints par le stress. La sérénité qu'ils affichent et les confidences qu'ils font attestent d'une décontraction surprenante, mais peut-être positive.

"Ce que je fais pour lutter contre le stress ? Je mange du chocolat noir, 70%..." Rudi Garcia était d'humeur taquine pour entamer sa conférence de presse, ce mardi soir. L'état d'esprit de l'entraîneur Marseillais révèle celui dans lequel baigne son groupe, que l'on avait déjà vu un brin facétieux la semaine dernière dans ses différentes obligations médiatiques, et à un peu plus de vingt-quatre heures de leur grande finale contre l'Atlético, les Phocéens semblent toujours aussi détendus.

Si Garcia ne met pas encore le holà, c'est parce qu'il sait ses hommes assez sérieux pour se concentrer au bon moment. "C'est un groupe qui s'entend bien, tout le monde est avec tout le monde. Ça chambre pas mal et il faut être à la hauteur, ce n'est pas toujours facile", a poursuivi le technicien, accompagné en conférence de presse par Dimitri Payet et Steve Mandanda, visiblement apaisés eux aussi. "On est décontracté naturellement, mais les joueurs ont montré qu'ils étaient présents quand l'arbitre donne le coup d'envoi."

Si stress il y a, ce ne sera donc qu'à partir de 20h45 mercredi soir. Dès lors, comment gérer une éventuelle montée de stress ? "Il faudra être présent dès le début, au milieu et à la fin du match. Plutôt que de se focaliser sur l'enjeu, il vaudra mieux se focaliser sur le jeu et tout donner pour n'avoir aucun regret en sortant", explique Rudi Garcia. Histoire d'apporter encore un peu plus de sérénité à ses hommes, il pourra toujours partager quelques carrés de chocolat à la mi-temps...

Ligue Europa

Marseille

Atletico Madrid

Rudi Garcia

OM Rudi Garcia Atlético Finale C3