Facebook Twitter Google+

OM - Les notes détaillées des Marseillais contre l'Atlético

La déception logique des Marseillais après leur échec en finale de la Ligue Europa.
OM - Les notes détaillées des Marseillais contre l'Atlético

Malgré une entame prometteuse, les Marseillais ont fini par flancher devant l'Atlético Madrid hier soir, en finale de l'Europa League (0-3). Voici les notes détaillées des joueurs de Rudi Garcia, attribuées par la rédaction de MadeinFOOT...

LES NOTES DÉTAILLÉES DE L'OM (sur 10)

  • Steve Mandanda (3) : impuissant sur le piqué de Griezmann pour le 2-0 (50e), il s'est couché un peu tôt devant le français sur son premier but (21e) et aurait peut-être pu mieux faire pour éviter le troisième signé Gabi (89e). Surtout, le tricolore s'est manqué dans son jeu au pied, ratant plusieurs dégagements (31% de passes réussies) et mettant Frank Zambo-Anguissa dans l'embarras juste avant l'ouverture du score (voir plus bas).
  • Bouna Sarr (5) : intéressant offensivement dans l'entame tonitruante des Marseillais, avec notamment une frappe à la 12e minute, l'ancien Messin a été le meilleur défenseur Olympien quand la pression s'est faite plus intense devant les buts de Mandanda. Son interception d'une passe de Griezmann pour Costa (44e) et son blocage devant Correa (48e) ont permis à l'OM de continuer à y croire. Moins lucide en fin de match, il s'est laissé attirer par le ballon et a oublié son marquage sur Koke, passeur décisif sur le but de Gabi (89e).
  • Adil Rami (2) : match compliqué pour l'international français, qui a pourtant bien commencé avec une reprise de peu à côté (6e) et une première intervention délicate devant Diego Costa (9e). À l'instar de toute la formation marseillaise, il a ensuite flanché en oubliant de contenir Godin sur corner (39e), en se faisant enrhumer par Correa (48e), en frôlant le but contre son camp (51e) puis en perdant un ballon dangereux (86e). Sa passivité dans la surface a également conduit au 3e dernier but madrilène (89e).
  • Luiz Gustavo (4) : en retard sur Koke sur le deuxième but (50e), il s'est repris en contrant d'une main involontaire une tête de Saul Niguez (70e). À juste titre, l'arbitre n'a pas signalé de pénalty, mais lui a offert un carton jaune cinq minutes plus tard pour une faute sur Gabi (75e).
  • Jordan Amavi (3) : moins présent qu'à son habitude sur le plan offensif (3 centres), il a failli dans son duel avec Angel Correa, qui est trop souvent passé sur son côté. Il a surtout été pris de vitesse par Griezmann sur le 2e but (50e). À noter, également, un carton jaune récolté bêtement et trop tôt pour deux fautes similaires dans la même minute (38e).
  • Frank Zambo-Anguissa (5) : à l'origine de la grosse occasion de Germain dès la 4e minute (voir plus bas), il a rayonné dans l'entre-jeu (4 interceptions, 7 tacles) jusqu'à la 21e minute et son contrôle raté amenant l'ouverture du score. Moins influent par la suite, il a tout de même su trouver les ressources mentales pour ne pas sombrer.
  • Morgan Sanson (5) : placé à côté d'Anguissa devant la défense, il est monté d'un cran en seconde période, mais a manqué d'impact pour imposer le tempo (1 duel gagné sur 9). Il a tout de même été l'un des plus dangereux, avec une frappe au-dessus (66e), une bonne remise en retrait pour Njie (87e) et surtout un centre déposé sur la tête de Mitroglou (81e), qui aurait pu changer le cours du match.
  • Florian Thauvin (2) : on l'attendait au tournant, mais l'Orléanais n'a pas répondu présent. À l'exception d'un bon jeu de passes courtes avec Payet pour amener la grosse occasion de Germain (4e), il n'a strictement rien montré.
  • Dimitri Payet (non noté) : tout avait bien commencé pour le Réunionnais, auteur d'une passe parfaitement ajustée pour Germain d'entrée de jeu (4e), mais il a ensuite vécu un cauchemar. Sa blessure derrière la cuisse droite s'est réveillée après une vingtaine de minutes et il a été contraint à sortir, en larmes, à la 32e minute. Maxime Lopez (4) l'a remplacé, d'abord poste pour poste, puis en descendant d'un cran, mais n'est jamais parvenu à se mettre véritablement au niveau. Même si le 3e but n'a pas changé la physionomie de cette finale, il s'est aussi rendu coupable d'un repli trop parcimonieux sur Gabi (89e).
  • Lucas Ocampos (5) : il a été l'un, si ce n'est le plus actif sur la pelouse du Groupama Stadium, remportant beaucoup de duels face à Vrsajko (8/14), dont il a provoqué l'avertissement tôt dans le match (24e). Dangereux, il a placé une tête lobée de peu au-dessus des buts d'Oblak (24e), mais son entrain n'a pas convaincu Rudi Garcia de le laisser sur le terrain plus de 55 minutes. Clinton Njie (non noté) l'a alors remplacé, mais son entrée en jeu n'a été marquée que par un carton jaune (77e) et un extérieur du pied droit totalement raté (87e).
  • Valère Germain (3) : il aurait pu être le héros de l'OM s'il n'avait pas manqué de sang-froid au moment de reprendre la passe de Payet, seul face à Oblak (4e). Moralement marqué par ce raté et peu trouvé, il est vrai, par ses coéquipiers (seulement 20 ballons touchés), il n'a pas pu servir à grand chose, si ce n'est sur des déviations de la tête que personne n'a reprises. L'ancien Niçois a été remplacé à la 74e par Kostas Mitroglou (non noté), malchanceux avec une tête sur le poteau (81e).

OM Atlético Finale C3

Publié par ,

Ligue Europa

Marseille

Adil Rami

Florian Thauvin

Photos associées