OM - Rudi Garcia est-il en danger ?

Commentaire(s)
OM - Rudi Garcia est-il en danger ?
Pour l'instant, JH.Eyraud soutient toujours Rudi Garcia. OM RUDI GARCIA MCCOURT EYRAUD

Rudi Garcia, qui ne parvient pas à remettre son équipe sur le droit chemin, n'a pas encore entamé tout son crédit auprès de son président Jacques-Henri Eyraud. Mais l'actionnaire de l'OM Frank McCourt, dont la position n'est pas encore connue, pourrait faire preuve de moins de patience.

Jacques-Henri Eyraud commence à accumuler de l'expérience à la tête de l'OM et, bien que la crise actuellement traversée par le club phocéen soit sans précédent depuis le début de l'ère McCourt, il savait exactement ce qui l'attendait en zone mixte après la piteuse défaite de Rudi Garcia et ses hommes contre Andrézieux, dimanche en 32e de finale de la Coupe de France. Sans surprise, le cas de son entraîneur a été évoqué. "Je ne sais pas à quelle décision vous faites allusion", a-t-il rétorqué quand on lui a demandé si la situation allait l'inciter à prendre une décision. "On va regarder ça tous ensemble."

Le soutien affiché par JHE à son coach traduit bien la confiance qu'il lui accorde, un peu plus de deux mois après l'avoir prolongé, lui et le directeur sportif Andoni Zubizarreta, jusqu'en 2021. Si le président Marseillais était le seul décideur, l'avenir de Rudi Garcia ne serait probablement pas discuté. Mais ce n'est pas le cas et le propriétaire Frank McCourt, visité par Eyraud aux Etats-Unis pendant la trêve, pourrait tout à fait perdre patience et imposer le départ d'un entraîneur qui, en plus d'être sorti sans gloire de la Ligue Europa, de la Coupe de la Ligue et donc de la Coupe de France, est encore loin de l'objectif affiché de monter sur le podium en championnat (cinq points de retard sur Lyon, 3e).

Un licenciement coûterait plus de 10 M€

"C'est dur à vivre", a confié Garcia après la rencontre d'hier. "Je vais me battre pour trouver les clefs." En aura-t-il le temps ? C'est toute la question. Si elle décidait de se séparer de lui à court terme, la direction de l'OM devrait aussi prendre en compte l'aspect financier. Une rupture anticipée de son contrat, qui court pendant encore deux ans et demi, lui coûterait près de 12 millions d'euros d'après La Provence. Un montant a priori assez dissuasif pour offrir un sursis à Rudi Garcia, mais sa position est devenue plus fragile que jamais.

Commentaire(s)