OM - Sarr encense Benedetto et dévoile son étonnant surnom dans le vestiaire

Commentaire(s)
OM - Sarr encense Benedetto et dévoile son étonnant surnom dans le vestiaire
Benedetto s'est parfaitement intégré à l'OM.

Arrivé cet été à Marseille, Dario Benedetto n'a pas tardé à se mettre ses nouveaux supporters dans la poche. Ses nouveaux coéquipiers non plus. Auteur de 6 buts en 16 rencontres de championnat et régulièrement impliqué dans les actions de buts de son équipe, l'Argentin sent le football et son apport sur le front de l'attaque olympienne est indéniable. Surnommé 'Pipa' par les fans, l'ancien de Boca jouit d'un sobriquet semblable mais légèrement différent au sein du vestiaire marseillais, comme l'a révélé Bouna Sarr pour La Provence. "C'est pour rigoler, bien sûr, et c'est surtout affectueux, mais Dario, on l'appelle 'Pipe'. Un terme employé généralement pour dire que quelqu'un est nul. Ce n'est pas son cas, mais on a transformé son surnom officiel, Pipa. 'Oh Pipe!' Il s'est bien adapté, même s'il doit faire encore des progrès en français" explique-t-il.

Par la suite, le latéral olympien n'a pas tari d'éloges au moment d'évoquer les qualités de son coéquipier et ses premiers mois à Marseille. "C'est un joueur très élégant, classe et beau à voir jouer. Ses gestes sont décomposés, on a toujours l'impression qu'il ne force pas quand il a le ballon. On voit la différence quant il ne l'a pas et là, il fait parler sa grinta. C'est un attaquant intelligent, une technique de frappe incroyable, aussi bien du droit que du gauche, et toujours très fort. Il n'est pas grand, mais son jeu de tête et son timing sont incroyables. Sa participation au jeu est intéressante, aussi. Dans un club comme l'OM, dans un stade comme le Vélodrome, il faut un attaquant actif, pas un mec qui attend les ballons. C'est ce qu'on a trouvé en lui. C'est un profil différent de Mario (Balotelli). Je suis content de sa venue, il a encore à nous apporter et des buts à marquer. Certains étaient sceptiques, par rapport à son âge et au prix de son transfert, mais c'est souvent le cas à Marseille" a-t-il conclu.