OM - Un vestiaire "en colère" affirme Germain après le nul contre Angers

Commentaire(s)
OM - Un vestiaire 'en colère' affirme Germain après le nul contre Angers
Germain a évoqué la colère marseillaise après le nul contre Angers. 30E JOURNéE L1

L'OM s'est sabordé contre Angers ce samedi après-midi (2-2) lors de la 30e journée de championnat. Les Marseillais cèdent du terrain à Lyon et voient le podium s'éloigner un peu plus. Définitivement ? L'attaquant olympien veut encore y croire, même s'il concède que l'opération sera compliquée. " Il reste huit matches, ce n'est pas fini. On a encore la réception de Lyon à trois journées de la fin, donc rien n'est fini. Après, c'est sûr que ça va être compliqué. Il y a trois mois, on était en crise, on était onzièmes ou douzièmes. Aujourd'hui, on n'est pas très loin du podium."

Au micro de Canal +, l'ancien monégasque a avoué que le groupe marseillais était furieux après cette déconvenue à domicile et il attend une réaction dès le prochain match. "On sait que le football va vite. Il va falloir mettre cet après-midi de côté [...] et retrouver ce qui faisait notre force il y a deux semaines, repartir de l'avant. Tout le monde est en furie, on avait à coeur de gagner devant notre public. Tout le monde était en colère, le coach le premier, mais nous aussi, on sait les choses qu'on a mal fait aujourd'hui."