OM - Valentin Rongier va enfin pouvoir enchaîner

Commentaire(s)
OM - Valentin Rongier va enfin pouvoir enchaîner
Valentin Rongier sera titulaire, vendredi à Amiens. 9E JOURNéE L1

Titularisé pour la première fois contre Rennes au Vélodrome, dimanche, Valentin Rongier enchaînera à Amiens ce vendredi. Avec un changement de système qui semble mieux correspondre à ses qualités.

Kevin Strootman suspendu, Valentin Rongier sera, sauf blessure, présent dans le onze de départ de l'OM pour affronter Amiens vendredi soir (20h45, 9e journée de Ligue 1). Il s'agirait de sa deuxième titularisation d'affilée après celle face à Rennes dimanche (1-1). "Pour tout joueur ce n'est jamais simple de connaitre le Vélodrome. Je n'avais pas peur mais je n'étais pas à 100% moi-même, physiquement j'avais les jambes coupées", a débrieffé le néo-Marseillais en conférence de presse, ce mercredi. "Au fil du match j'ai retrouvé le tempo. Je me suis mieux senti en seconde période. Il fallait le temps de prendre la mesure."

A Amiens, Rongier aura d'autant plus de chance de se montrer à son avantage que Villas-Boas compte moduler son système pour compenser l'absence de Strootman. "Il n'y a que Rongier qui puisse prendre le rôle de sentinelle, mais je ne pense pas qu'on jouera comme ça", a prévenu le tacticien portugais, qui va donc abandonner son traditionnel 4-3-3 pour passer à deux milieux positionnés devant la défense, dans un schéma en 4-4-2 ou 4-2-3-1.

Rongier préfère le 4-2-3-1

"Il nous manque une sentinelle, mais aussi un numéro 10", a poursuivi AVB en référence à l'absence, sur suspension également, de Dimitri Payet. "Avec Max (Lopez), Rongier et Sanson, on a un milieu avec une importante qualité individuelle. Je pense qu'avec ce milieu-là, on est bien." Rongier abonde : "on n'a pas des profils similaires, on peut bien se compléter. On a tous les trois une qualité dans les petits espaces." Et le passage au 4-2-3-1 ne serait pas pour lui déplaire. "Si on joue en 4-2-3-1, ça sera plus simple, car j'ai plus l'habitude de jouer avec ce schéma-là", a souligné l'ex-Nantais.

Lancé depuis le banc de touche lors de ses trois premières sorties avec l'OM, à Monaco, contre Montpellier et à Dijon, Rongier attend surtout de pouvoir enchaîner. "Physiquement, je me sens à 100% dans le sens où je n'ai pas de blessure", a-t-il répondu lorsqu'on l'a interrogé sur son état de forme. "Mais je pourrais confirmer ça quand j'aurai enchaîné trois ou quatre matchs. Si j'enchaîne, ça me permettra de me sentir encore mieux."