Pays Bas - Épanoui et libéré, Memphis Depay explique les dessous de son renouveau


Memphis Depay (Pays-Bas) sera la principale menace pour la France.
Pays Bas - Épanoui et libéré, Memphis Depay explique les dessous de son renouveau

À la veille de retrouver l'équipe de France, en Ligue des Nations, Memphis Depay, l'attaquant vedette des Pays-Bas et de l'Olympique Lyonnais, s'est confié sur son retour à son meilleur niveau.

Ce vendredi soir (20h45), à Rotterdam, les Bleus de France feront face aux Pays-Bas. Pour cette affiche de la Ligue des Nations, les protégés de Didier Deschamps devront surveiller Memphis Depay comme le lait sur le feu. Leader des "Koeman kids", l'attaquant de l'Olympique Lyonnais cherchera à confirmer sa grande forme du moment sur la pelouse de de Kuip. Transfiguré en 2018, depuis son replacement dans l’axe de l’attaque des Bataves ou des Gones, l’ancien ailier de Manchester United (2015-2017) revit à ce poste. Il s'est d'ailleurs longuement confié sur ce renouveau dans la presse néerlandaise.

"Je pense que la conclusion naturelle est que les choses vont bien. Mais je ne vais pas trop en profiter, je ne veux pas trop insister là-dessus", a-t-il lancé en préambule de son intervention dans les colonnes du quotidien néerlandais Algemeen Dagbladavant. "La saison est encore longue, 2018 est presque terminée. J’ai des objectifs, il m’appartient de m’en tenir à cela", a poursuivi celui qui fut un temps étiqueté comme le successeur désigné de Cristiano Ronaldo. Auteur de 7 buts et 2 passes décisives sur ses 11 derniers matches en sélection, il a déjà été décisif à 29 reprises en 2018 entre Rhône et Saône (16 buts et 13 passes décisives), ce qui fait de lui le joueur le plus influent de la Ligue 1.

"L'opinion de chacun ne compte pas"

Des statistiques impressionnantes, mais qui ne suffisent pas au principal intéressé : "Je ne me concentre pas sur les chiffres ou ce que j’ai déjà réalisé, je veux autre chose. Je veux profiter de ce que je fais. C’est la différence. Depuis janvier dernier, j’ai apprécié 99,9% des matches que j’ai joués", a-t-il expliqué avec le ton qu'on lui connaît bien. "Mon positionnement sur le terrain a également joué un rôle. Je ne suis plus un joueur hors-la-loi jouant le long de la ligne de touche et entrant dans l’axe. Je le fais toujours, mais en combinaison avec d’autres choses, avec plus de liberté aussi", a-t-il poursuivi.

Concernant ses ambitions individuelles, élevées, la donne n'a pas changé. Le Batave veut toujours devenir le meilleur joueur du monde et ne s'en cache pas : "Je veux toujours être le meilleur, cela reste dans un coin de ma tête, mais ce n’est plus la priorité. Je ne suis plus obsédé par ça", a-t-il avancé, et de conclure, plus mature et apaisé : "J’ose afficher mes ambitions et mes objectifs au monde extérieur. Je n’ai pas toujours osé faire cela dans le passé, parce que j’ai souvent entendu des commentaires à ce sujet et je me suis vite senti attaqué. Maintenant, je laisse ça aller, tout m’échappe. L’opinion de chacun ne compte pas. Je montre maintenant ce que je trouve important, ce qui me concerne." L'OL peut se frotter les mains, les Bleus, eux, sont prévenus...

Lyon

Pays-Bas

Memphis Depay

OL Pays-Bas Memphis Depay