à la une

PSG - A l'aube du marathon, Tuchel ne veut pas se projeter

Tuchel a évoqué le marathon à venir pour le PSG.
Tuchel a évoqué le marathon à venir pour le PSG. 32ES FINALE CDF

En marge de la rencontre des 32es de finale de la Coupe de France face à Linas-Montlhery, Thomas Tuchel s'est présenté en conférence de presse ce samedi.

Quelques jours après leur retour à l'entraînement, les joueurs parisiens s'apprêtent à entamer un marathon qui pourrait les mener à disputer 13 rencontres jusqu'au 18 février prochain, date à laquelle le PSG défiera Dortmund en Ligue des Champions. Interrogé à ce sujet, Thomas Tuchel a confié qu'il était difficile de planifier sur une si longue durée et préfère prendre les matchs les uns après les autres."Pour se préparer, on a fait des tests pour savoir des choses individuelles pour chacun, pour gérer les minutes dans les prochaines semaines. Maintenant on a cette possibilité car on est un grand groupe avec environ 23 joueurs à l'entrainement, on a la possibilité de gérer les minutes dimanche et mercredi, pour donner aux joueurs un peu plus. On joue deux fois contre l'ASM en Ligue 1, une équipe très forte avec un nouvel entraîneur, c'est compliqué et c'est nécessaire de retrouver un rythme. Je suis convaincu qu'on ne peut pas trop réfléchir à ces 13 matchs et gérer les minutes pour arriver jusqu'à Dortmund. On doit retrouver l'esprit, l'atmosphère, c'est toujours plus simple si on gagne et pour gagner on doit avoir des automatismes, on doit recommencer à jouer. On ne peut pas gérer les minutes dans le bureau. On doit toujours s'adapter à la situation et aux états physiques des joueurs. On fait ça pendant les premières semaines mais jusqu'à dimanche et après Monaco c'est nécessaire qu'on soit capables de gagner en Ligue 1 pour garder notre place de leader. C'est nécessaire de gagner demain et mercredi aussi. On prend match après match."

Lors d'un tel enchaînement de matchs, la principale crainte chez les staffs est celle des blessures. Très rationnel sur le sujet, l'entraîneur parisien se doute qu'elles seront inévitables, mais le staff du club tente de préparer au mieux les joueurs. "Oui, il y a une inquiétude mais ce risque est toujours-là. A mon avis on joue trop et on a pas assez de temps pour récupérer. Pas assez de jours complètement libres, pas assez de jours pour préparer physiquement une telle saison. C'est pour ça qu'il y a toujours un risque. On fait tout notre possible : tests, préparation, régénération, analyses, protéger les joueurs. Mais honnêtement je pense que des blessures vont arriver car c'est toujours comme ça et j'espère qu'on contrôlera de la meilleure des façons" a expliqué Tuchel, avant de souligner l'importance d'avoir le duo Neymar-Mbappé en pleine forme lors du sprint final : "c'est évident qu'à la fin de saison avec Ney en bonne capacité physique, Mbappé et Ney ensemble en bonne forme, ça a une grande influence sur notre performance. Si on veut gagner toutes les compétitions, si on veut gagner contre Dortmund c'est nécessaire d'arriver avec des joueurs en bonne santé mais c'est compliqué car on a jamais vraiment de temps pour préparer et récupérer."

En ce qui concerne la préparation du match face à l'ESA Linas-Montlhery, Thomas Tuchel a reconnu qu'il était difficile de s'organiser pour ce genre de rencontres, en raison de l'important écart de niveau entre les deux équipes. "C'est difficile de trouver des vidéos de Linas mais on les respecte car c'est le foot et même si la différence est grande et qu'on est favoris, le respect c'est de jouer pour nous, être sérieux, pour retrouver le rythme, la faim de gagner. C'est un match de coupe, un match décisif. On est là pour gagner. C'est difficile de le préparer, de trouver des images ou dire ce qu'ils vont faire car la différence est grande donc on doit être concentrés sur nous, retrouver nos principes de jeu, c'est le défi" a déclaré l'entraîneur parisien.