PSG - Bernat assure qu'il n'y a aucune fragilité psychologique

Commentaire(s)
PSG - Bernat assure qu'il n'y a aucune fragilité psychologique
Bernat s'est exprimé pour le JDD.

La semaine passée, le Paris Saint-Germain est tombé - dès la 2ème journée - pour la première fois de la saison face à Rennes (2-1). De quoi raviver les fantômes de la saison dernière et les doutes aperçus du printemps à la fin d'exercice. Dans une interview accordée au JDD, Juan Bernat a pourtant assuré que le vestiaire du PSG ne souffrait d'aucune fragilité émotionnelle. "Si les joueurs n’étaient pas prêts, ils ne seraient pas au PSG. Moi, par exemple, j’ai été recruté dans un autre club du top européen, donc je suis habitué à ne penser qu’à la victoire. [...] On comprend l’exigence de l’environnement. Pourtant, il est presque impossible qu’une équipe finisse une saison invaincue. Tout ce qu’on peut faire, c’est savoir garder nos nerfs et rester focalisés sur les objectifs à long terme. On ne va pas commencer à vivre avec la peur" a expliqué le latéral espagnol.

Et visiblement, l'ancien bavarois n'est pas un fervent supporter de la préparation mentale. A titre personnel, il assure ne pas vouloir avoir recours à ça, s'inspirant plutôt de l'état d'esprit de son compatriote, Rafael Nadal. "Jamais. J’essaie d’avoir confiance en mon travail, comme mon compatriote Rafael Nadal, qui est un modèle. Sa force de caractère l’a mené tellement loin… Je l’admire, même si je ne l’ai rencontré qu’une fois, lors d’un stage du Bayern au Qatar où l’on avait échangé quelques mots."