PSG - Fair-play financier : la menace plane toujours


Le spectre de l'UEFA est toujours présent
PSG - Fair-play financier : la menace plane toujours

Avec la vente de Lucas Moura cet hiver contre 28 millions d'euros, le Paris Saint-Germain a encore une cinquantaine de millions à trouver pour répondre aux exigences du fair-play financier cette année. La sortie précipitée en LDC, en huitièmes de finale, n'aidera pas non plus les Parisiens à trouver des liquidités supplémentaires. En effet, une victoire face au Real aurait offert aux Parisiens 13 millions d'euros entre les 6,50 M€ d'un passage en quart de finale, les 2 M€ issus des droits télé et du sponsoring, et autour de 4,50 M€ de recettes guichets.

Pourtant, le PSG garde son calme face aux experts de l'ICFC (l'instance de contrôle financier des clubs). Selon L'Équipe, les spécialistes de l'UEFA s'interrogent toujours sur les sponsors parisiens (Ooredoo, Qatar National Bank, beIN Sports, Qatar Tourism Authority ou Aspetar). Les contrats ont même été examinés par une société comme Paris l'a assuré sans donner le résultat de l'enquête. Les dirigeants parisiens devraient d'ailleurs fixer prochainement une nouvelle réunion avec l'UEFA. La menace du FPF plane toujours...

Paris SG

PSG Fair-play financier