Facebook Twitter Google+

PSG - Fair-play financier : le PSG s'est encore mis dans de sales draps

Nasser al-Khelaïfi et Neymar lors d'une présentation à la presse en août 2017.
PSG - Fair-play financier : le PSG s'est encore mis dans de sales draps

Toujours visé par une enquête de l'UEFA sur sa conformité avec les règles du fair-play financier, le PSG serait suspecté d'avoir surévalué certains contrats de sponsoring. Une agence de conseil a pour mission de tout mettre au clair avant la fin de la saison.

À jouer avec le feu, le PSG va-t-il se brûler les doigts ? Il y a quatre ans, le club de la Capitale avait déjà été sanctionné par l'UEFA (amende, limitation du nombre de joueurs inscrits en C1, encadrement de la masse salariale, baisse des dépenses en recrutement...) pour ses manquements aux règles du fair-play financier et depuis l'été dernier, le viseur de l'instance européenne s'est encore braqué sur lui.

Début septembre, soit quelques heures seulement après la clôture d'un mercato aussi coûteux que clinquant, l'UEFA avait annoncé avoir ouvert une enquête sur la conformité du PSG avec le fameux FPF. Les dirigeants Parisiens ont d'ailleurs été invités par l'ICFC, qui est en charge de l'application du fair-play financier, à venir présenter leurs arguments le 20 avril prochain. Et c'est dans ce contexte que le Financial Times révèle aujourd'hui que le Paris SG est loin d'avoir gagné la confiance de l'UEFA.

Des contrats de sponsoring surévalués ?

Une agence de conseil, Octagon, aurait ainsi été mandatée par l'instance pour réévaluer plusieurs contrats de sponsoring signés par le PSG au cours des derniers mois. Plusieurs d'entre-eux sont suspectés d'avoir été surévalués afin de faire gonfler les recettes propres du club et ainsi répondre aux exigences de l'ICFC.

Déjà tentée il y a quatre ans, l'astuce avait rapidement été découverte, puis punie. Mais la leçon n'a peut-être pas suffi aux dirigeants Parisiens, qui s'exposent donc une nouvelle fois à des sanctions. Celles-ci, qui ne seront a priori pas prises avant la fin de l'exercice comptable, en juin, pourraient prendre la forme de nouvelles restrictions sur le mercato, voire d'une exclusion pure et simple de la Ligue des Champions.

PSG UEFA Fair-play financier

Publié par ,

Paris SG