PSG - L'avocat de Ben Arfa salue sa force mentale

Commentaire(s)
PSG - L'avocat de Ben Arfa salue sa force mentale
Hatem Ben Arfa sera libre dans six mois. PSG BEN ARFA

Dans un entretien accordé au Monde, l'avocat de Hatem Ben Arfa fait le point sur la situation de son client, sous contrat jusqu'en juin prochain avec le PSG. En rappelant tout d'abord que le club parisien ne lui a fait aucun cadeau cette saison. "De façon ouverte, on lui a dit qu’il ne jouerait aucun match de la saison. Mais s’il partait, il ne faudrait pas oublier deux choses : sa destination et son contrat, auquel il faudrait mettre fin. En l’occurrence, Hatem n’a rien demandé : ni à partir, ni à ce qu’on mette fin à son contrat", explique Me Jean-Jacques Bertrand.

À lire aussi : l'équipe-type des joueurs en fin de contrat en L1

"Tout est rentré dans l’ordre. Le club respecte ses conditions d’entraînement depuis le 17 octobre. A défaut de le faire jouer. On ne veut pas jeter de l’huile sur le feu pour le moment", poursuit l'avocat de HBA, que l'on annonce proche de la Turquie ces dernières heures. "Sur le plan moral, il y a un préjudice incontestable : faire perdre à un joueur de 30 ans une année de compétition en lui demandant de méconnaître le contrat qu’il a, ce n’est quand même pas très loyal (...) Dire à un joueur qu’il ne jouera pas de l’année, c’est faire péter les plombs à n’importe qui. Il a pris forcément sur lui pour ne pas mal réagir, comme on pouvait peut-être l’attendre de sa part. Hatem, à son niveau, c’est Neymar. C’est un artiste. On a envie de le voir jouer et on est donc frustré."