à la une

PSG - La Super League intéresse fortement le PSG !

Le PSG serait intéressé par la Super League
Le PSG serait intéressé par la Super League

Selon les informations du Parisien, le PSG rêve de disputer la Super League européenne ! Les Franciliens seraient très intéressés par la création de cette compétition.

Champion de France en titre, le PSG a beaucoup plus de difficulté cette saison en Ligue 1. Cet évènement est assez rare pour être souligné puisque les Franciliens ont marché sur le championnat depuis une dizaine d'année et l'arrivée de QSI. La compétitivité de la L1 a d'ailleurs été remise en question plusieurs fois par le club de la capitale lors des échecs européens... Et forcément, le projet de Super League européenne, annoncée depuis plusieurs années maintenant, intéresserait le PSG !

Dans son édition du jour, Le Parisien assure que Paris verrait d'un bon oeil la création de cette Super League européenne, qui rassemblerait les meilleurs clubs du vieux Continent. Cette compétition serait disputée par 15 clubs fondateurs (Manchester United, Manchester City, Liverpool, Arsenal, Chelsea, Tottenham, le Real Madrid, Barcelone, l’Atlético de Madrid, la Juventus, l’Inter, l’AC Milan, le Bayern Munich, Dortmund et le PSG) ainsi que 5 invités par saison. La fin de ce championnat à 20 se déroulerait sous la forme de play-offs ! À noter, aussi, que les six premiers toucheraient 350 millions d'euros, soit un montant largement supérieur aux recettes du PSG lorsqu'il gagne la L1.

Mais pour ce championnat à 20, le PSG pourrait être contraint de quitter le championnat de France ! Visiblement, le PSG ne serait pas opposé à cette hypothèse, puisque le club juge la L1 pas assez compétitive, mal dirigée et mal organisée. Pour rappel, la FIFA, avec le soutien des confédérations, avait posté un communiqué concernant cette potentielle Super League fermée, menaçant d'exclure les joueurs des compétitions si ils y participaient. "La FIFA et les six confédérations (AFC, CAF, Concacaf, CONMEBOL, OFC et UEFA) souhaitent réitérer et souligner sans ambiguïté qu’une telle compétition ne serait reconnue ni par la FIFA ni par la confédération concernée. De ce fait, tout club ou joueur disputant une telle compétition se verrait refuser le droit de participer à une quelconque compétition organisée par la FIFA ou sa confédération".