PSG - Layvin Kurzawa s'estime maltraité

Commentaire(s)
PSG - Layvin Kurzawa s'estime maltraité
Kurzawa s'agace

Dans les tribunes pour les deux derniers matchs du PSG, Layvin Kurzawa s'agace de sa situation. Le latéral gauche de 27 ans, en fin de contrat au mois de juin, semble être désormais troisième de la hiérarchie des latéraux gauche, après Bernat et Abdou Diallo.

S'il enchaîne les passages compliqués avec le Paris Saint-Germain depuis son arrivée en 2015, Layvin Kurzawa n'a jamais été dans une telle situation. Le moral au plus bas, le latéral gauche parisien, âgé aujourd'hui de 27 ans, n'est apparu qu'à 6 reprises en Ligue 1 cette saison (3 titularisations) et n'est plus que l'ombre de lui-même. En difficulté défensivement, l'ancien de Monaco rate quasi tout ce qu'il entreprend en attaque, y compris ses centres. L'international français, qui avait été touché par la bronca du Parc des Princes lors de son remplacement face à Reims le 26 septembre dernier, a même suivi les deux derniers matchs du PSG depuis les tribunes, que ce soit à Bruges (0-5) et contre Marseille (4-0).

Nos confrères du Parisien expliquent, dans leur édition du jour, que cette situation "agace" le gaucher. Il estimerait notamment ne pas être récompensé de ses efforts par son entraîneur Thomas Tuchel. Aujourd'hui, il apparaît même comme le troisième choix dans la hiérarchie des latéraux gauches, après l'indéboulonnable Juan Bernat et Abdou Diallo, défenseur central capable de jouer sur le côté. De plus, les dirigeants parisiens ont déjà fait de Mattia De Sciglio, un latéral gauche, leur priorité pour cet hiver. Un signe de plus que Kurzawa n'entre clairement plus dans les plans...

Dans un effectif où il fait partie des anciens, au même titre que Thiago Silva, Marquinhos, Verratti, etc.., Kurzawa est décrit comme "isolé" d'après le quotidien régional. Pourtant, cet été, le PSG lui a laissé la porte ouverte pour un départ mais le natif de Fréjus a préféré aller au bout de son contrat, qui se termine en juin prochain. Dans quelques mois, il pourrait enfin se relancer, loin de la capitale...