PSG - Le CUP ne poursuivra pas la grêve

Commentaire(s)
PSG - Le CUP ne poursuivra pas la grêve
Le CUP a réagi après l'échec en Ligue des Champions. 29E JOURNéE L1

Dimanche soir en clôture de la 29ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain accueillait au Parc des Princes l'Olympique de Marseille, pour un Classique qui s'annonçait bouillant. Ce match était très attendu par les supporters parisiens, qui réclamaient une franche réaction après la débâcle subie en Ligue des Champions. Et, menés par un Di Maria stratosphérique (2 buts et 1 passe décisive), les hommes de Thomas Tuchel ont montré un nouveau visage, s'imposant 3 à 1. A l'entame de la rencontre, les membres du Collectif Ultra Paris (CUP) avaient tenu à faire passer un message à leurs joueurs en boycottant le premier quart d'heure de jeu. Romain Mabille, président du CUP s'est expliqué sur la réaction du collectif dans un entretien accordé au journal Le Parisien.

"Je pense que le message est passé. On avait à cœur de montrer à tout le monde qu’on n’était pas content de l’attitude des joueurs, mais que ce n’était pas pour ça qu’on allait lâcher le club et ne pas le soutenir. Si on veut se permettre de critiquer l’attitude des joueurs, au moins qu’on soit irréprochables pour notre façon de supporter. On est resté dehors un quart d’heure au début pour marquer le coup mais c’était important pour nous d’entrer et d’encourager l’équipe ensuite quoi qu’il arrive." Un moyen de communiquer auprès des joueurs et du club, pour se libérer des démons de la Ligue des Champions. "On aimerait qu’il y ait plus d’envie, plus d’objectifs, qu’on essaie d’aller plus loin. On voudrait être plus sûr de nous, que le PSG ait la mentalité de tout arracher. Il y a une espèce de sentiment de peur qui se transmet. On sait très bien qu’après le premier but de Manchester, ils avaient tous l’image de Barcelone. Il faut qu’on arrive à balayer ça. On va y arriver quoi qu’il arrive un jour, de toute façon."