à la une
Vendredi 27 Novembre

PSG - Le doute s'installe dans le vestiaire parisien...

Commentaire(s)
Le doute s'installe dans le vestiaire parisien
Le doute s'installe dans le vestiaire parisien

Le vestiaire parisien serait en plein doute, depuis quelques semaines. Certains joueurs se seraient plaints à Leonadro du manque de recrues juste avant la fin du mercato.

Rien ne va au Paris Saint-Germain. Après avoir débuté la L1 avec deux défaites, face à Lens et Marseille (0-1), les Parisien avaient repris du poil de la bête en championnat. Pour autant, le PSG est retombé dans ses travers face à Manchester United ce mardi avec une défaite 2-1 et surtout une prestation catastrophique. Outre le sportif, en interne aussi ça chauffe puisque Tuchel a réglé ses comptes avec Leonardo, fin septembre, concernant le mercato et l'absence de recrues.

Mais visiblement, d'après L'Equipe, l'Allemand n'a pas été le seul à se plaindre. On apprend, ainsi, que les cadres de l'effectif (Marquinhos, Neymar, Mbappé) ont eu une discussion avec Leonardo avant la fin du mercato pour faire part de leurs craintes. Les joueurs parisiens estimaient, à juste titre, que l'effectif s'était affaibli avec les départs de Thiago Silva, Edinson Cavani, Thomas Meunier ou encore Eric Maxim Choupo-Moting, et qu'il paraissait difficile de viser le titre en Coupe d'Europe.

Si le directeur sportif parisien a accéléré dans les ultimes heures du mercato, en bouclant les recrutements de Danilo, Kean et Rafinha, le vestiaire parisien ne serait pas encore totalement convaincu de ces renforts, du moins pour l'objectif LDC. D'autant plus que Thiago Silva, capitaine et leader dans le vestiaire, n'a pas été remplacé, tant numériquement que mentalement. Les Parisiens seraient aussi lassés par le manque d'alternative et les carences dans le jeu parisien dès que les cadres manquent, à l'image de Marquinhos, Verratti et Bernat face à Manchester United. Tuchel, quant à lui, est impuissant, comme il l'a expliqué en conférence de presse d'après-match en confiant qu'il avait vu moins d'ambiance que d'ordinaire dans le vestiaire.