PSG - Le vestiaire gronde contre un adjoint d'Emery...


Unai Emery et Juan Carlos Carcedo sur le banc parisien, lors d'un match à Metz.
PSG - Le vestiaire gronde contre un adjoint d'Emery...

Les joueurs Parisiens, qui ont laissé transparaître une certaine nervosité ces dernières semaines, seraient irrités, entre autres, par le comportement de l'un des adjoints d'Unai Emery : Juan Carlos Carcedo.

La scène avait fait le tour des réseaux sociaux. Au début de l'année dernière, l'émission J+1 avait relayé une vidéo dans laquelle on voyait Hatem Ben Arfa, rentrant au vestiaire après la victoire du PSG à Bordeaux (0-3), reprochant à l'un des adjoints d'Unai Emery de lui "casser la tête" en criant "trop fort". Cet adjoint, c'est Juan Carlos Carcedo et il semblerait que HBA ne soit pas le seul joueur Parisien à être irrité par ses invectives.

En s'intéressant aux tensions qui animent actuellement le vestiaire rouge-et-bleu, L'Equipe et Le Parisien développent ce matin plusieurs causes, citant conjointement le nom de Carcedo. Nos confrères assurent que plusieurs joueurs lui reprochent un ton parfois exécrable et des propos virulents lors des séances d'entraînement. Réputé pour son caractère sanguin, il sera suspendu demain contre Guingamp (16e de finale de Coupe de France) suite à son expulsion à Nantes (1-0), où c'est cette fois Tony Chapron qui avait pointé son manque de courtoisie.

Un comportement qui contraste avec celui d'Emery. Le coach principal du PSG serait lui jugé par son vestiaire comme froid, davantage porté sur l'aspect purement technique que sur le management des hommes. Plus que d'autorité, les joueurs du PSG préfèreraient que leur staff fasse davantage preuve d'humanité.

Paris SG

Unai Emery

Juan Carlos Carcedo Mardones

PSG Emery