PSG - Le vestiaire parisien commence à s'interroger sur Thomas Tuchel...

Commentaire(s)
PSG - Le vestiaire parisien commence à s'interroger sur Thomas Tuchel...
Certains joueurs Parisiens seraient dubitatifs quant aux choix de leur entraîneur.

Un peu plus d'un an après son arrivée, Thomas Tuchel traverse une première véritable zone de turbulences au PSG. La défaite concédée dimanche à Rennes a mis en exergue ses difficultés actuelles à remobiliser son groupe, qui commencerait même à le remettre en cause.

L'été avait plutôt bien commencé à Paris. Antero Henrique était parvenu à réaliser des ventes et des recrutements nécessaires, avant de laisser le flambeau au revenant Leonardo, rapidement en action pour boucler le transfert tant attendu d'Idrissa Gueye. De son côté, Thomas Tuchel avait su passer outre le cas Neymar pour mener à bien la préparation de son équipe, conclue par un premier sacre dans le trophée des Champions face à Rennes le 3 août (2-1). Deux semaines après leur retour triomphal de Shenzhen, le ciel s'est assombri au-dessus des têtes parisiennes, et plus particulièrement celle du technicien allemand.

Dimanche, le Stade Rennais a pris sa revanche et infligé aux champions de France leur première défaite de la saison, dès la 2e journée. Après tout, il était difficile d'imaginer les Rouge-et-Bleu rester invaincus jusqu'au mois de mai et ces trois points perdus en Bretagne pourraient rester anecdotiques s'ils venaient à écraser, cette année encore, le championnat de France. Mais dans la manière et en coulisses, ce match au Roazhon Park a laissé derrière lui des motifs d'inquiétude sur la capacité de Tuchel à remobiliser son groupe. D'après Le Parisien, plusieurs joueurs commencent à remettre en cause leur entraîneur, dont ils jugeraient les choix, le management et mêmes les séances d'entraînement peu efficients.

Marco Verratti, par exemple, aurait affiché son agacement et une certaine incompréhension, à Rennes, en constatant que Tuchel ne changeait pas d'organisation pour lui permettre de mieux contourner le bloc adverse. Après le match, à froid, deux joueurs auraient même devisé de manière quelque peu désabusée sur les orientations tactiques de l'ancien coach du BVB. "T'as compris dans quel système on a joué ce soir ?", aurait questionné l'un d'entre eux. "Non, mais comme d'hab'", lui aurait répondu l'autre, dans des propos rapportés par nos confrères. Ambiance...

C'est ce contexte qui rend le revers concédé à Rennes aussi inquiétant pour le Paris SG et Thomas Tuchel. Ce dernier avait beau balayer la pression par des "happy life" ("vie joyeuse") au coup de sifflet final, cela ressemblait à de la méthode coué et il n'est plus aussi évident qu'auparavant qu'il détient les ressorts pour emmener son équipe vers les sommets, nationaux comme européens. Leonardo, qui lui aurait donné jusqu'au mois de décembre pour se laisser convaincre, ne semble pas prêt à lui offrir beaucoup plus de crédit que ses joueurs...