à la une
Mercredi 21 Octobre

PSG - Les débuts prometteurs de Kays Ruiz-Atil

Commentaire(s)
PSG - Les débuts prometteurs de Kays Ruiz-Atil
Kays Ruiz-Atil a affiché de belles promesses face au RC Lens. 2E JOURNéE L1

Kays Ruiz-Atil s'est montré intéressant pour sa première en pro, jeudi soir à Lens. Le jeune milieu de terrain parisien pourrait avoir de nouvelles occasions de se montrer dans les prochains jours.

C'est peut-être le seul point positif à retenir des nombreuses absences dans l'effectif parisien. Entre les cas de covid-19 (Mbappé, Neymar, Di Maria, Icardi) et la blessure de Julian Draxler (adducteurs), Kays Ruiz-Atil est parvenu à se faire sa place dans le onze parisien pour la première fois de sa jeune carrière, jeudi à Lens (défaite 1-0). Et l'impression laissée par le milieu offensif de 18 ans incite à croire que ce ne sera pas la dernière.

Positionné sur le côté gauche d'un système mouvant du 4-3-3 au 4-4-2, il n'a pas commis l'erreur de s'isoler dans son couloir, rentrant fréquemment dans le coeur du jeu. Ses 98 ballons touchés, en seulement 68 minutes de jeu, attestent d'une grosse activité, certes facilitée par une possession largement à l'avantage des champions de France (79%). Mais là où il aurait pu se contenter de redoubler les passes avec Verratti, Gueye et Herrera, ce qu'il a pu réaliser par intermittence, le petit numéro 36 a aussi, souvent, essayé de trouver les attaquants par des passes verticales.

Tuchel pourra-t-il le préserver contre l'OM ?

Techniquement au-dessus de la moyenne, l'ancien pensionnaire de la Masia (le PSG était allé le chercher au FC Barcelone en 2015) a également fait admirer ses qualités dans la provocation (3 dribbles réussis sur 5), mises en exergue par cette action qui aurait pu se conclure par un premier but somptueux, si son enroulé du pied droit n'était pas allé mourir à quelques millimètres du montant de Jean-Louis Leca (22e).

Sa performance, créditée d'un 6/10 par notre rédaction, est prometteuse, mais a aussi affiché quelques lacunes : un déchet conséquent (21 ballons perdus) et un retard évident sur le plan physique. C'est peut-être ce point précis qui dissuadera Thomas Tuchel de faire appel à lui, dimanche face à Marseille, dans un match où les duels seront âpres et la tension maximale. Mais l'Allemand n'aura peut-être pas plus de choix qu'à Bollaert pour composer son équipe et une nouvelle titularisation de Ruiz-Atil pourrait s'imposer à lui.

Voir cette publication sur Instagram

Fier de ma première avec mon club de coeur malgré le résultat 🙏🏼🔴🔵 #titi @ligue1ubereats @psg

Une publication partagée par Kays Ruiz-Atil Officiel (@kays_atil) le10 Sept. 2020 à 3 :45 PDT