à la une

PSG - Les dernières indiscrétions du projet Ronaldo au PSG...

Le PSG a besoin d'une nouvelle tête de gondole pour succéder à Ibrahimovic...
Le PSG a besoin d'une nouvelle tête de gondole pour succéder à Ibrahimovic... MERCATO

Cristiano Ronaldo sera demain sur la pelouse du Parc des Princes, pour affronter le PSG avec le Real Madrid. Mais à compter de l'été prochain, c'est avec la tunique parisienne que les dirigeants Franciliens aimeraient voir CR7 débarquer dans la Capitale. Comment vont-ils procéder, pourquoi et avec qui ?

"J'aime tout de Cristiano Ronaldo." À la veille d'affronter le Real Madrid en Ligue des Champions, Laurent Blanc n'a pas manqué de saluer le principal atout de son futur adversaire. S'il se refuse à mettre en place un "plan anti-CR7", le technicien sait qu'il faudra empêcher le portugais de faire l'étalage de tout son talent sur la pelouse du Parc des Princes. Car ce n'est pas pour tout de suite que les dirigeants Parisiens veulent faire scander le nom de Ronaldo du côté de la Porte d'Auteuil. Dans un an, en revanche, ils espèrent qu'il sera inscrit sur une tunique rouge-et-bleue. Et ce qui n'était un rêve il y a encore quelques mois s'apparente de plus en plus à une possibilité...

Pourquoi ?

Pour le PSG, l'intérêt d'un recrutement d'une telle envergure est simple. Sauf surprise, à compter du 1er juillet 2016, Zlatan Ibrahimovic (34 ans) ne sera plus sous contrat et la prestigieuse frégate parisienne naviguera sans figure de proue. Dès lors, il lui en faudra trouver une nouvelle et le choix de l'état-major s'est porté, depuis plus d'un an maintenant, sur Ronaldo (30 ans).

De son côté, le portugais ne verrait pas d'un si mauvais oeil l'opportunité de venir traîner ses crampons clinquants sur les pelouses de Ligue 1. S'il a récemment déclaré sa flamme au Real Madrid, indiquant vouloir y terminer sa carrière, CR7 serait quelque peu lassé de la capitale espagnole, où il a déjà tout raflé depuis sept ans et son arrivée en provenance de Manchester United. "Il a fait le tour de la question en battant tous les records aussi bien individuellement que collectivement", a souligné un proche de son agent, Jorge Mendes, au Parisien. "C'est un énorme compétiteur. Le PSG serait un bel et ultime défi." Porte entrouverte ou véritable appel du pied lancé par le clan Mendes, jugez-en par vous-mêmes...

Avec qui ?

Jorge Mendes, justement. C'est lui que le Paris Saint-Germain voit comme l'entremetteur d'une éventuelle future idylle avec la superstar madrilène. Le Parisien et RMC rapportent conjointement ce mardi que l'agent le plus influent du foot européen fait des escales de plus en plus régulières à Paris, où son entente avec Olivier Létang (directeur sportif adjoint du PSG) a déjà porté ses fruits cet été, avec le transfert d'Angel Di Maria. Au soir de l'officialisation de l'argentin dans la Capitale, Mendes aurait même lâché dans un sourire : "Maintenant, il n'en reste plus qu'un. C'est le seul gros coup à faire pour le PSG." Une confidence apportée par RMC, qui ajoute que Paris "a noué des liens très forts" avec l'agent.

Mais il n'est pas le seul que les dirigeants Parisiens devront convaincre pour s'offrir Ronaldo. Du côté du Real, on ne lâchera pas si facilement un joueur adulé par le public de Santiago Bernabeu et dont le contrat ne prend fin que dans deux ans et demi. En parallèle des liens tissés autour du joueur, le PSG s'efforce donc également de réchauffer les relations qu'il entretient avec la "Casa Blanca". À feu doux, puisque ce travail de longue haleine à été entamé il y a bien longtemps par Nasser al-Khelaïfi, aujourd'hui très proche de son homologue madrilène Florentino Perez.

Pour combien ?

Pour lui faire accepter l'idée de vendre Ronaldo, le président qatari du PSG ne lésinera pas sur les moyens. Avec le desserrement de l'étau du fair-play financier, il peut de nouveau envisager de signer un chèque à neuf chiffres et c'est justement dans ces eaux-là que la transaction pourrait se conclure. Si RMC parle d'un plancher fixé à 80 M€ par le Real pour entamer des discussions, Le Parisien avance une somme située au-delà des 100 millions. Pour ce faire, le quotidien s'appuie sur la dernière étude du CIES (Centre International d'Etude du Sport) sur le sujet, qui estimait le prix de l'ancienne pépite du Sporting entre 113 et 124 M€.

Quant au contrat qui pourrait être proposé à CR7, Mendes aurait déjà évoqué un salaire annuel net de 20 M€ sur quatre saisons, toujours d'après RMC. C'est 30% de plus que celui touché actuellement par Zlatan Ibrahimovic (15 M€ annuels selon France Football). Pour s'offrir la plus grande star de son histoire, tant d'un point de vue sportif que marketing, le Paris Saint-Germain devra mettre le prix.