PSG - Les détails du contrat d'Hatem Ben Arfa révélés

Commentaire(s)
PSG - Les détails du contrat d'Hatem Ben Arfa révélés
Le contrat de Ben Arfa révélé

Hier, lors de son audience au Conseil des Prud'hommes, Hatem Ben Arfa est revenu sur son passage manqué au Paris Saint-Germain. En procès contre le PSG, à qui il reproche sa mise à l'écart et demande près de 7 millions d'euros d'indemnités, le gaucher a vu son contrat de l'époque être révélé au grand jour. Dans son édition du jeudi, L'Equipe a rapporté tous ces chiffres.

Le salaire mensuel brut d'Hatem Ben Arfa était de 500 000 euros par mois, divisé en deux parties : une rémunération de 425 000 et une prime d'éthique de 75 000 euros. Comme souvent, cette prime est conditionnée selon certains objectifs comme arriver à l'heure aux entraînement, ne pas critiquer ouvertement le club etc. Sur ces deux ans cette prime a été refusée au joueur une seule fois, en décembre 2017. Mais ce n'est pas tout ! En effet, HBA avait également une prime individuelle de 2,12 millions d'euros chaque semestre s'il jouait 60% ou plus des matchs des Parisiens (titularisations ou entrées en jeu). Sur les 4 semestres passés dans la capitale, le gaucher n'a touché cette somme qu'à une seule reprise, lors de son premier semestre. Ben Arfa réclame donc ces 6,36 millions restants en dommages et intérêts. Enfin, l'ex-Parisien disposait aussi d'une prime collective annuelle, qu'il n'a pas touché lors de l'exercice 2017-2018 et qu'il réclame aujourd'hui. Cette dernière "pouvait atteindre 416 000 euros au maximum", selon l'avocate du PSG, s'il disputait dix matchs sur au moins huit mois. Une histoire de gros sous.