à la une
Vendredi 27 Novembre

PSG - Patrice Lair fracasse Laura Georges

Commentaire(s)

Héroïne malheureuse de la finale de Women Champion's League jeudi soir, Katarzyna Kiedrzynek, la gardienne du PSG, a failli dans une longue séance de tirs au but. Auteur, pourtant, d'une belle partie, la Polonaise a manqué le huitième pénalty avant d'être punie, quelques secondes plus tard, par son homologue lyonnaise Sarah Bouhadi. Inconsolable, la Parisienne n'a pas été pointée du doigt par son entraîneur, Patrice Lair. Au contraire, le technicien a salué son courage et s'est attaqué à Laura Georges, la défenseure de 32 ans.

"Katarzyna a fait un super match, c'est dommage qu'il s'achève sur les penalties et que ce soit elle qui loupe le sien. II y en a qui ont de l'expérience et qui n'ont pas été tirer. Ce n'était pas à notre gardienne d'y aller. Il faut avoir le mental d'y aller mais ça, ça fait partie de la carapace d'une grande joueuse. Après, elles assument. Kate, Grace (Geyoro) ou Ouleymata (Sarr), je ne leur en veux pas. Je ne vais pas les flinguer alors que, moi, je ne frappe pas. Mais bon, il faut être capable de prendre ses responsabilités" a-t-il lâché dans L'Équipe. Ambiance.