PSG - Presnel Kimpembe veut "être l'homme d'un seul club"

Commentaire(s)
PSG - Presnel Kimpembe veut 'être l'homme d'un seul club'
Kimpembe n'a aucune intention de quitter Paris, même à long terme PSG KIMPEMBE VIDEOS FOOT

Au cours d'un entretien pour Bros Stories., Presnel Kimpembe est revenu sur sa prolongation de contrat. Le titi parisien rêve de prendre exemple sur un certain Paulo Maldini, qui a fait toute sa carrière au Milan AC.

Totalement à l'opposé du dossier Adrien Rabiot, qui refuse de prolonger son bail expirant en 2019 avec son club formateur, le Paris Saint-Germain a géré, facilement, le cas Presnel Kimpembe. Le défenseur central de 23 ans, sacré Champion du Monde 2018 avec l'Équipe de France, n'a jamais posé de problèmes à l'encontre du club rouge-et-bleu et est devenu, au fil du temps, LE visage de la formation francilienne. Titulaire en puissance depuis deux saisons, l'un des chouchous du Parc des Princes est revenu sur son choix de prolonger, au cours d'un entretien pour Bros Stories.

"Presko" explique notamment qu'il veut s'inscrire dans la durée avec le Paris Saint-Germain -son club formateur-, malgré les intérêts des grands clubs européens. "Le 13 août, le jour de mon anniversaire, je prolonge mon contrat au PSG jusqu'en 2023. Ç'a été un choix évident car c'est mon club de coeur, et rester à la maison est important pour moi" avoue Kimpembe. "Ce sont des moments que les gens n'ont pas forcément l'habitude de voir, mais ça reste des moments important que l'on passe avec notre famille et même nos agents. Mon agent, il est avec moi depuis que j'ai 10 ans, ça reste mythique pour moi. Je suis au PSG depuis 2005. C'est important d'être l'homme d'un seul club avec une petite carrière comme Paulo Maldini ou Sergio Ramos (rires)."

Celui qui s'est révélé aux yeux du monde entier le 14 février 2017, en sortant un match de grande classe face au FC Barcelone (victoire 4-0), veut désormais lâcher les chevaux avec Paris. Et il compte bien prendre exemple sur son aventure avec les Bleus au Mondial pour décrocher la Ligue des Champions. "Cet été avec la Coupe du Monde, ça a fait péter tous les verrous et avec le PSG il faut faire de même. Ce qui nous importe, c'est la coupe aux grandes oreilles". De retour dans le groupe la semaine passée face à Guingamp, Presnel Kimpembe a de grandes chances de fouler la pelouse du Parc sous son nouveau statut de champion du Monde ce week-end.